RSS

« Exodes ». Dans la jungle de Calais y’a Mowgli qui se les gèle … Création de et avec Olivier Morin. Au clavier Emmanuel Valeur. Par la « Compagnie L’Argile des Mots ». (Avignon, 30-07-2017, 14h15) ++

30 Juil

« Dans la jungle de Calais, Mowglie cauchemarde »,
Attendant qu’un changement de vie le canarde.
Au « Théâtre de la Carreterie », il slame
Sur les attitudes qui l’écœurent et il clame,
Dans une langue aux mots superbement écrits,
Ce qui pèse sur son cœur, à corps et à cris.

« Rejetés en mer »,
« Rejetés de terre » ;
Refrain
Sans frein
Repris
Sans fin.

Quelques instants de poésie à l’état pur
Pour faire voyager au-delà de la dure
Réalité qui ruisselle sur le clavier
Du pianiste. Ses pensées, couchées sur papier,
Glissent tout au long de ce fascinant spectacle
Où l’homme qui fuit trouvera son tabernacle.

Des larmes sur l’amère condition des hommes,
Ne valant guère plus que des bêtes de somme,
Se retournent vers « la ballade des vendus »
Explicitée par une langue bien pendue
« Cherchant la lumière dans la voilure des mots »,
A travers « des larmes de sel sur bancal rafiot ».

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.