RSS

Archives de Catégorie: 8 Elucubrations

Hommage à Vincent Dumont. (Paris, 30-11-2017, 14h30)

Samedi vingt-cinq novembre,
Le ciel bleu se couvre d’ambre.
Ce soir, je pleure Vincent.
Je vais devoir vivre sans
Son sourire désarmant
Et son esprit si charmant.
Il me manque tellement …

Une énorme boule au cœur,
Qui tourne et prend de l’ampleur,
Me déchire du dedans
Et j’y pense tout le temps.
Tendre souvenir ardent
Qui court et brûle mon sang.
Au firmament des étoiles, brillent Vingt, Cent,
Mille éclats d’infinie généreuse douceur.

* * * * * * * * * * * * * * * * * * * * *

Jeudi trente, l’émotion nous courbe le dos.
Ses amis, ses proches ou lointaines connaissances,
Sont venus pour tenter de combler son absence.
Présents au rendez-vous du « Studio Hébertot »,
On bat le rappel sur les planches et les tréteaux.

Ses intimes
Ont l’infime
Conviction
Qu’il nous Presse –
D’y fusion
En passion
Et caresse
Effusion.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 30 novembre 2017 dans 8 Elucubrations

 

« Champ son d’anniversaire ; L’égalité sans taire ». (12-03-2016)

C’est la plus belle des princesses ;
De l’enfer, elle est la maîtresse.
Souveraine des traîtres aux tresses,
Elle les rentre dans leurs fesses …

Et, jusqu’à temps qu’ils lui confessent
D’envers les femmes les bassesses
Qu’ils ont pu lui faire en toute liesse,
Elle les tient au bout de laisses.

Toujours libre, jamais traîtresse,
Son esprit, l’avenir, caresse.
Que l’égalité apparaisse
Dans un univers qui progresse …

Mais vers quoi ? Car ce cas d’espèce,
En fausses analyses, blesse.
Merveilleux anniversaire, est-ce
Qu’il t’apportera la tendresse ?

Emma / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 mars 2016 dans 8 Elucubrations

 

« Hommage à Vincent Valgresy », Pilier de la « Fête des Guides ». (Chamonix, 22-02-2016)

Ne sachant comment passer … mon anniversaire,
Aller chez les trépassés … Chambre mortuaire,
Une occasion originale, bien qu’amère !
Se recueillir, auprès d’un copain mort hier,
A l’heure exacte de ma naissance, s’avère
La grande surprise à ne pas piquer des vers.

C’est l’émotion garantie, à la main , un verre,
Vide comme il se doit, à remplir de … « Prière »
« De ne pas me déranger. Ici, je gis, j’erre »
« Dans mon immense solitude que je gère »
« En tout rien, tout bonheur, et cela m’exaspère ».

Alors on vous jure qu’on jette nos repères
Dans l’immense trou noir sans fond où tout se perd
Et là, bien franchement, en rien on n’exagère.
Ton souvenir, on portera en bandoulière !

Bonne immortalité,
Bonne mortalité,
Sacrée mentalité !
Mais toujours alité
Sans plus être allaité,
Sans être maltraité.

C’est la fuite en avant,
Souvent les pieds devant.
Alors, adieu Vincent,
Te souhaitons bon vent.

Tes divines grillades
Guérissent les malades,
Mettant du baume au cœur
Dans la brûlante chaleur
De ta camaraderie …
Et ça, ça n’a pas de prix !

Emma /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 
Poster un commentaire

Publié par le 22 février 2016 dans 8 Elucubrations

 

Une Erreur qui « répand la Terreur » (22-01-2016, 12h30)

Curés, imams, rabbins haïssent le féminin :
Pour les théologiens la femme vaut moins que rien !
Barbus incontestés, leurs bas discours sont alliés
De tous les mecs ratés qui veulent nous aliéner.

Ils trafiquent des millions avec la prostitution
Et jouissent sans façon de notre dégradation.
Ils veulent qu’on soit « pures » mais nous couvrent de souillures.
Ils disent « Cache ta peau ! » mais consomment la porno !
La vie sous les phallo, c’est loin d’être rigolo.
« Sacré » n’est pas bonté, dénonçons l’imposture.
De leurs trônes en or dur, détrônons ces ordures !

Curés, rabbins, imams outragent nos vies de femmes :
Servantes sans âme à cela ils nous programment !
Ils font tout un ramdam sur notre inexistante âme ;
Une couille dans le cerveau, que c’est sot d’être macho ;
Deux couilles dans l’ ciboulot, c’est la foire aux fachos !
Leur Livre est un scandale, il encourage les mâles
Dans le viol marital, la violence conjugale,
Viols, pédocriminels et incestes à la pelle.
Mariages se scellent, esclavage sans appel.
Honte aux hypocrites qui n’ pensent qu’avec leur bite ;
Qu’ils bouffent leurs rites et Livre rongés aux mites !

Curés, rabbins, imams, marre de leur haine des femmes :
Pour ces fêlés, naître femme c’est déjà blasphémer !
Hé ! Femmes révoltées, hommes de bonne volonté,
Plus aucun état d’âme, destituons « l’infâme » !
Dénonçons le machisme de tous les intégrismes.
Prévenons les séismes : Halte à tout extrémisme !

Tous les prédicateurs sont des bonimenteurs :
Clergés, prophètes, menteurs, fin manipulateurs…
Dans notre collimateur gardons ces imposteurs.
Dieu, Terreur et Erreur, l’homme en est l’inventeur !

Flotdemots / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Vendredi 13 … (Paris, 13-11-2015, 23h59)

Déferlement de haine,
De violence inhumaine,
Dans le but de détruire
Ce qui sert à instruire.

Des siècles de lumières
Couverts d’obscurantisme,
Voilés de fanatisme,
Scellés dans la matière
Redevenue poussière.

C’est une atroce vision apocalyptique
Que ne peuvent gérer les hommes politiques.
Dans cette extinction des feux de l’intelligence,
Faire fonctionner nos cerveaux, première urgence …

Si l’on ne fait rien, dans quelque trois cents années,
C’est le monde actuel qui sera condamné ;
Une terre inerte, sans élus ni damnés,
Avec, pour tout gain, la fin de l’humanité.

Hella /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 
Poster un commentaire

Publié par le 13 novembre 2015 dans 8 Elucubrations

 

Cabu, Charb, Tignous, Wolinski Et puis Charlie … (Paris, 07-01-2015, 11h …)


Une trentaine de coups de feu, en trombe,
Fait, sur le monde entier, un effet de bombe,
Envoyant cœurs, crayons, stylos, dans la tombe.

C’est la liberté de la presse,
Celle qu’on opprime et qu’on presse,
A feu, à sang, et sans compresses.
C’est sur la détente qu’on presse ;
C’est pour nous, que leur vie ils laissent.

Quand un journaliste s’affaisse,
Toutes les libertés on blesse ;
Toute l’humanité régresse.

Cabu
A bu
Le plomb
Pas bon
De cette haine,
Quelle déveine !

Son sang,
Bon sang,
S’est répandu ;
Tout est perdu !

Liberté
D’expression,
Volonté
D’explosion,
C’est un amalgame
Qui s’achève en drame.

Comment nos plaies panser ?
Liberté de penser,
Brisée, tuée, tancée,
A la mort, condamnée ;
C’est ton crayon damné
Qui, durant tant d’années,
A, nos yeux, décillés,
Nos vies, débroussaillées.

On tire dans le dos
De tout « Charlie Hebdo ».
Au nom de Mahomet,
Lui, qui son peuple aimait,
L’esprit on sacrifie,
On écrase la vie.
Relevons le défi,
Que vivent nos envies
De pouvoir s’exprimer …
Sans peur d’être imprimé !

Hella / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

« Matin brun », de Franck Pavloff. Rencontre avec l’auteur : « Bousculer les barbelés et les pensées confisquées ». Nouvelle publiée par Cheyne éditeur. (Chamonix, 05-02-2014, 17h00)+++

Dans ce livre fort, fin,
Circulent les défunts
Chats et chiens non conformes
Que l’on tue pour la forme.

Étonnant raccourci,
Somptueux et concis,
Où la couleur divise
Et tout uniformise.

Des termes percutants,
Allant droit aux tympans,
Simples mais efficaces
Qui laisseront des traces.

Chaque mot est précis,
Incandescent, soumis
Au moutonnier esprit.
A le lire on frémit.

Le totalitarisme,
La montée du racisme,
Sont exposés sans rage.
Leur puissance dégage

L’odeur, tenace et sue,
De tant d’autres vécus
Que certains n’ont pas crus.
Et rien n’est résolu …

Que ces paroles bues
Fassent cesser abus
Et toute lâcheté.
On peut toujours rêver !

Il pénètre en obus,
Fermement s’insinue
Au fond de nos consciences
Et des réminiscences.

Découvrir « Matin brun »,
De Franck Pavloff, enfin
A la portée de tous,
A réfléchir nous pousse.

Onze pages où se dit
L’horreur, et le maudit,
A mots bien recouverts
Qui exfiltrent les vers

D’une mentalité
Sans réactivité,
Difficile à bouger.
Comment l’esprit changer ?

Urgence à réagir,
Ou se faire engloutir
Et puis anéantir
Sans pouvoir ressortir.

Ces quelques apostrophes,
Dommage aux catastrophes,
Font classer « Matin brun »
dans les textes malins.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés