RSS

Archives de Catégorie: Avignon 2019

«I am the Cosmos». Un spectacle écrit juste à temps par Luc Guiol. Par la «Compagnie de la Lionne» et «Le Bouc sur le Toit». (Avignon, 18-07-2019, 20h40)+

«Chômage occidental» ?          
«Contemplation totale» !        
Méditer ? Idéal      
Quand sa vie est bancale.       

«Théâtre des Barriques»,           
S’envole un mur de briques            
Qui le casse à moitié          
Et lui fait perdre pied.         

Suicide en alibi,                
«To be or not to be».       
Un auteur allumé         
Qui ne sait plus s’aimer.      

Besoin de s’assurer        
Et puis de susurrer         
Sur le comment du vivre.         
Sur scène il se délivre       
De sa tristesse drôle.           
Inquiétant jeu de rôles …      

Sur une corde raide       
Où se pètent les leds       
De ce pince-sans-rire             
D’un monde qui empire,            
Le comédien part en vrille                
Sur d’invisibles grilles.        

Prendre au second degré,    
Palier après palier,           
Il lui reste à parier      
Sa vie, bon gré mal gré.       

Hockeyeur cosmonaute       
Né d’une autre planète,        
A genoux joints il saute    
Et court après sa quête.     
Vue sur l’art-thérapie
Qui va de mal en pis.                 

Furieusement loufoque,        
Ce spectacle défroque ;            
C’est tendrement morbide         
A se tordre le bide.        
Personnage lunaire,         
A l’ouest, à l’envers         
De son cadran solaire.   

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

«Aime comme Marquise». Texte Philippe Froget. Mise en scène, Interprétation Chloé Froget. Et avec Aurélie Noblesse, Xavier Girard, Christophe Charrier. Par la compagnie «Le Jeu du Hasard». (Avignon, 17-07-2019, 10h00)++++

Marquise unit Molière, Corneille et Racine,          
Les subjugue tour à tour et, chacun, fascine.            
«Espace Roseau Teinturiers», elle domine           
Du haut de sa jeunesse au talent qui fulmine.               

Elle est le lien qui fait que tous les cœurs palpitent                  
Quand les réminiscences deviennent pépites.       
La poésie s’élève au rang du Roi Soleil             
Dans un jeu et des décors qui nous émerveillent.            

Les scènes se chevauchent et les répliques fusent         
En des allers-retours éblouissant de ruse.        
Marquise, dédoublée, triple notre plaisir.          
A quatre, ils sont comme mille à nous ravir.                

«Le drame, puis la bouffonnerie, se suivant,                  
On atteint le sommet d’un mélange savant,                
Parfait dosage en légèreté et sérieux.           
«Mais, tromper le roi, c’est risquer de tromper Dieu».             

De sublimes costumes           
Aux vaporeuses brumes          
Affinent les détails           
Brodés à chaque taille,         
Guirlande d’écriture        
En guise d’encolure.              

Finesse et belle allure ;      
Du parfait sur mesure            
Aux blanches échancrures              
Surmontées de parures    
Suscitant les murmures.        

Brillante mise en scène            
Qui sert les comédiennes          
Et les rend souveraines.   
Grandes joutes oratoires          
Aux coulisses et parloirs.        

Que d’illustres querelles        
Dans toutes les chapelles.           
Pur art qui se révèle,     
Méritant les rappels.       
Incroyable spectacle      
De Cour et de Miracles.  

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«Choisir de vivre». D’après le roman de Mathilde Daudet. Adaptation, Mise en scène Franck Berthier. Interprétation Nathalie Mann. Par la «Compagnie Dont Acte». (Avignon, 16-07-2019, 19h50)++

«Une verrue qu’on va enfin lui arracher»         
Pour que Thierry soit la Mathilde recherchée.         
Lui, il disparaît afin qu’en elle il renaisse      
Et qu’une «erreur de la nature» se redresse. 

Au «Théâtre du Girasole» pousse une herbe       
Nouvelle au visage redevenu imberbe.     
Quelques heures avant l’ultime transformation,      
Elle livre son ressenti, ses réflexions.           

Le masculin et le féminin cohabitent          
Dans un corps qui se dédouble et puis se délite.         
Les tranches de vie, avec force, se débitent         
D’une écriture aboutie qui, les pièges, évite.       

«Grand reporter de guerre», il dévore en images,      
«Filmant la vie des autres qui masque la sienne».       
«Je meurs de n’avoir jamais été». Avec rage,       
Elle prend sa vie à bras le corps, souveraine.       
L’émotion perce sous sa peau de «citoyenne».  

«Transgression» ?           
«Castration» ?      
«Mieux vaut ne pas être, qu’être ce qu’on n’est pas».       
Aboutissement d’une vie ou d’un trépas ?

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«Ventre». Pièce de Steve Gagnon. Mise en scène, Jeu Vincent Gœthals. Et avec Julie Sommervogel. Par la «Compagnie Théâtre en Scène». (Avignon, 14-07-2019, 20h10)++

En elle est «un incendie immobile et rouge»              
Qui brûle leurs deux chairs transies de froid qui bougent.         
Un beau texte issu du plus lointain des entrailles ;           
Sur une page blanche il sème la pagaille.           

Un amour qui se décline sous toutes formes           
«Présence Pasteur», quand tout, autour, se déforme,          
Que les mots lavent et se répandent sur les corps,         
En flambée viscérale qui, tous deux, dévore.       

Un flux verbal déferle tout en profondeur,             
Venu des tripes inondées d’intense chaleur.       
Une écriture typiquement québécoise,           
Intense et qui grimpe aux échelons d’une toise.        
Mais infiniment lourde à payer est l’ardoise.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«Le Crépuscule». D’après «Les Chênes qu’on abat» … d’André Malraux. Adaptation, Mise en scène Lionel Courtot. Avec John Arnold, Philippe Girard. Par «L’Atelier du Premier Acte». (Avignon, 14-07-2019, 18h15)++

La dernière rencontre où la «grandeur» s’affaisse ;       
De Gaulle et Malraux s’y confrontent avec adresse.      
A cœur ouvert, ils échangent leurs réflexions       
Avec pertinence, dans le feu de l’action.            

Une argumentation plutôt philosophique           
Se dégage de ces deux hommes politiques.           
Ils abordent tous les sujets de société         
Et se livrent au grand jeu de la vérité.   

«Pourquoi faut-il que la vie ait un sens» ?            
On s’en rend compte surtout dans l’absence.         
«Je fais mes plans avec les rêves»   
«De mes soldats endormis»,          
Napoléon l’avait dit.                   
«Les artistes inventent le rêve»,     
«Les femmes l’incarnent» … sans trêve.        

Il a «été la Résistance de la France»      
Et maintenant il doit faire face aux outrances.       
Interrogeant le passé sans condescendance,            
Le dialogue littéraire a ses exigences.            

Une page de l’Histoire internationale        
S’écrit «Présence Pasteur» en phase terminale      
D’un traitement énergique d’emphase loyale.             
Petit traité du politiquement correct             
Qui analyse tout, jusqu’à la moindre secte.           

Jeu simple et percutant en «Mémoires d’espoir».            
Témoignages, façon «Funérailles d’un monde»           
Explosé de bêtise des peuples qui grondent.            
«Entre souvenirs et mort», souffle l’éteignoir.  
D’octobre à novembre, «Théâtre Epée de Bois»,       
Se confronteront leurs points de vue et leurs choix.    

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«Piaf, Fréhel, Damia et Moi». Sexe, drogue et chanson réaliste. De et avec Livane. Mise en scène Xavier Berlioz. Par la «Compagnie Bout de Lune». (Avignon, 09-07-2019, 21h20)+

Trois guitares      
Pour trois stars …          
Damia, Piaf et Fréhel,             
Célébrées avec zèle.        

Amoureuses des paradis artificiels,        
Leur voix, à fleur de peau, leur entrouvrit le ciel            
De la passion des hommes en toute liberté,      
De celle des femmes en douce complicité.         

Livane s’empare des chansons réalistes       
De façon simple, naïve et idéaliste.             
Quand les refrains croqués s’élèvent des pavés,         
Le drame pénètre aux cœurs qui en ont bavé.         

Sincère hommage aux divas assoiffées d’amour       
Dans un concert qui retrace un peu leur parcours.       
A la «Maison de la Parole» au cadre intime,         
On se sent plus proche pour partager en prime             
La sensibilité dégagée tout autour.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«Vies de Papier». Théâtre d’objets documentaire de Benoît Faivre, Kathleen Fortin, Pauline Jardel, Tommy Laszlo. Par la «Compagnie La Bande Passante». (Avignon, 09-07-2019, 15h10)+

Dans un album de famille, la vie s’invite           
A la parcourir ; tout devient vite explicite.         
Berlin des Années Trente, une petite fille         
Reprend vie à travers les photos qui fourmillent …      

La plongée dans l’existence de l’inconnue        
Obsède l’auteur de la reconstitution            
De ce vaste puzzle qui fut longtemps perdu.            
Naissance ordonnée, archivée, d’une passion.                 

Forme de voyeurisme désintéressé      
Dont les fils vont, «Onze-Gilgamesh», se tresser,        
Lorsque la petite rejoint la grande histoire              
A travers le reportage de leurs espoirs.         

En réveillant le passé de cette gamine,          
A chercher à remonter à ses origines,     
Ils se prennent à leur jeu plus qu’ils n’imaginent,      
Renouant ainsi avec leurs propres racines.                                                                                                                                                                                                                                                               Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge

https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés