RSS

«Carmen de la Canciòn». Élaboration collective. Mise en scène, Chant Mathilde Dromard. Arrangements, Jeu Célyne Baudino. Jeu Nolwenn Le Doth. Mise en scène, Costumes Thibault Patain. Par «La Compagnie du i». (Avignon, 23-07-2019, 22h30)++

«J’aime philosopher»          
«Quand je bois mon café»,        
Dit la diva des fées      
Du haut des «Hauts Plateaux»          
Du tango flamenco.              

Irrésistible parodie            
Qui nous entraîne au paradis    
Des : clavier, voix et batterie.           
Fantasque trio qui ravit         
Le cœur d’un soupçon de folie.            

«Récital burlesque et flamboyant»       
Dans un féminin incandescent.         
De l’espagnol au parfait accent        
Caresse la peau sur nouveau sang.                  
Dans notre esprit, tout devient dansant.        

«Cucurrucucu paloma»,            
«Le temps de l’amour» se nomma     
«Carmen», «un año de amor».       
De «Fever» à «Nostalgias»,         
Un spectacle tout en audace    
Qu’avec appétit l’on dévore.        

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«Diogène ou le Sanglot Hilare de la Mouette». Texte, Mise en scène, Jeu Philippe Lejour. Par la «Compagnie La Parlote». (Avignon, 21-07-2019, 23h00)+++

«Le sourire est le commencement de la grimace».
On pénètre de plain-pied dans le sujet qui glace.
Un véritable corps à corps avec l’esprit
Du remarquable philosophe s’établit.
Face au mur, dans nos contradictions, on est pris,
Subjugués par le texte dont on est épris.

Être entier dans son jugement, sans compromis,
Pour l’injuste pouvoir il affiche un mépris,
Se proclame «citoyen du monde» affaibli.
Ce spectacle défend ce qu’on nous a promis.

Sa richesse réside dans sa réflexion.
«Au Vieux Balancier», il balance sa passion
De la liberté, démontant les oppressions,
Démontrant que, sans persévérante «utopie»,
«C’est la toute puissance de la barbarie».

Excellent jeu, d’une animalité rusée,
Qui met à terre ce qui nous a abusés.
On reste surpris, éduqués et amusés,
De l’agilité déchaînant les mots usés
Aux pensées égratignées, laissant médusés.
«Réduis tes besoins au minimum»,
«Tu seras le plus heureux des hommes».

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«11 Septembre 2001». De Michel Vinaver. Mise en scène Sophie Cattani, Antoine Oppenheim. Par le «Collectif ildi ! eldi». (Avignon, 21-07-2019, 21h30)+

«Nous avons la main mise sur quelques avions», 
Phrase glaçante aux horribles répercussions. 
«11 Septembre 2001», sidération,
Une limite franchie dans l’aberration.

Sous la forme d’un reportage à l’état brut,
Les témoignages surgissent sur fond de lutte
Intérieure où l’effondrement se répercute
D’années en années, sur les mémoires sans but.

Au «Théâtre des Halles», un «oratorio» souffle
En décalé les deux tours. On retient notre souffle.
Les silences
Sont intenses …       

Un texte recentré au milieu du public
Qui entoure les acteurs. Protection déclic ?
Ou bien étouffement plus ou moins symbolique ?
Leur neutralité évite le dramatique,
Facilite la perception analytique.  

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«Embarquement immédiat – Vol TS 236». Pièce de Frédéric Provost-Martin, Bernard Vaillot. Mise en scène Thomas Le Douarec. Avec Lélia Nevert, Bernard Vaillot. Lumières, Régie, Jeu Stéphane Balny. Par la «Compagnie Galaxie». (Avignon, 20-07-2019, 20h30)+++

Une reconstitution à couper le souffle            
Et qui, pas même une minute, ne s’essouffle.                
Intensément happés par l’interprétation,           
On vit le drame et le vol plané en action       
Comme si nous étions aussi dans la carlingue.         
On partage émotion et détresse et c’est dingue !            

L’histoire est balancée de façon surprenante                  
Entre les ailes livrées aux forces battantes.         
«Immersion totale» à «La Condition des Soies»  
Où le récit véridique laisse sans voix.          

Grâce au contrôle des pilotes, à leur sang-froid,                      
Se retrace l’épopée de l’Airbus, sans choix,         
Qui, privé de moteurs, doit s’ouvrir une voie                  
De secours. Tenter l’impossible atterrissage             
Mené de main de maître par la mise en scène           
Qui nous transporte tout au long de ce voyage                    
Où l’on est tenu, d’un bout à l’autre, en haleine.                     

Jeu, maquette, décor, ainsi que vidéo,            
S’enflent d’une réalité au top niveau.          
C’est captivant, sans être jamais larmoyant.           
Spectacle authentique qui carbure à l’élan                
Porté avec bonne humeur, finesse et talent.  

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«Wu Song, Le Vainqueur du Tigre». D’après «Au bord de l’eau», de ShiNai-An (1291-1371). Adaptation, Livret : Chang Ta-Chun, Wu Hsing-Kuo. Opéra de Pékin contemporain. Par le«Hsing Legend Theatre». Treizième participation de Taïwan. (Avignon, 20-07-2019, 19h15)+++

Un théâtre qui se danse autant qu’il se mime,            
La majesté du bâton remplace les rimes.            
Acrobaties martiales dans l’art de la lutte             
Qui engendre de beaux combats dans les culbutes               
Musicalement bien orchestrées à l’ancienne           
En féerie multicolore et circassienne.        

Des doigts qui se font fleurs pour recueillir l’amour        
Costumé de grâce et de merveilleux atours.           
C’est un majestueux spectacle gestuel,                 
«Condition des Soies», de façon spirituelle.             
Comment venger l’honneur d’un frère et vaincre un tigre ?                
Découvrez le pays où les animaux migrent.      

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

«Une nuit avec Sacha Guitry». Écriture, Jeu Anthéa Sogno. D’après Sacha Guitry. Avec aussi Thibaut Arragon, Didier Constant, Juliette Galoisy. Mise en scène Jacques Décombe. Par la «Compagnie L’Anthéâtre de Monaco». (Avignon, 20-07-2019, 17h15)+++

Rêver sa vie, vivre ses rêves, à en confondre                  
Théâtre et amour, jusqu’à les faire se fondre          
L’un dans l’autre, dans la verte imagination               
Colorant la vérité de ses suggestions.     
Réjouissant à souhait dans cette version.                

Pièce inspirée de la vie de Sacha Guitry         
Théâtralisant ses passions à l’infini.           
De «triomphe en succès», le cœur reste meurtri          
Et la plume acérée, dans la sève, s’inscrit.          
Tout se mélange quand on est encore épris.         

Son intimité fut étalée sur les planches.          
S’y brûler les ailes juste avant qu’on les tranche,                    
Dans la retombée brutale du haut des branches.                 
«Elle s’est donnée à moi», tout entière et franche,         
«Mais c’est elle qui m’a eu», et c’est moi qui flanche.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

« Désaxé ». De et avec Hakim Djaziri. Et aussi Leïla Guérémy, Florian Chauvet. Mise en scène Quentin Defalt. Par la « Compagnie Teknaï » et le « Collectif Le PointZéro ». (Avignon, 20-07-2019,15h15)++++

Une musique pleine de complexité              
Qui, à la fois berce et semble dynamiter,                        
Installe sur le plateau une dynamique                        
Que trois acteurs vont maintenir par leurs répliques.                          

« Théâtre Train Bleu », un retour sur l’Algérie,                          
Trente ans d’histoire et la fuite de la patrie                     
Avec, dans ses bagages, toute la fratrie.                        
Enfin, l’adolescence en cité. Regard d’aigle.                            
« Je défends mon territoire, ici c’est la règle ».                             
Et personne pour le soutenir de son aide.                                
La France, les HLM, les vacances au bled …                          

Confrontation des cultures                    
En toute désinvolture                                
Et puis c’est la déchéance                             
Quand frappe la délinquance. 

Nationalité française                  
Qui fait se sentir à l’aise.                        
Une écriture balèze,                          
Percutante et sans fadaise.      
            
Plus de Coopération ;                
Le temps de l’intégration                   
Se pose dans les esprits,                         
Même au fond de ceux qui prient.     
                       
Où l’on apprend qu’en banlieue                         
On trouve aussi de bons lieux.                       
Mais les règlements de comptes                               
Ne font jamais les bons contes.      
                       
On découvre les ficelles                          
Des religions qui harcèlent ;                                  
La montée de l’intégrisme,                          
Le jeu du radicalisme.      
                           
Rhétorique pour convaincre ;                               
Subjuguer permet de vaincre.                                   
Aucune contradiction                             
Permise en confrontation.      
                              
Éloquence contagieuse                                    
Dans une vie plus que pieuse.                               
Des convictions religieuses                                
Pleines d’aberrations creuses.       
                                    
C’est un texte vibrant qui casse les tabous,                               
Remettant les idées en place bout à bout.                                    
Une belle écriture qui fait réfléchir,                                     
Car face au terrorisme il ne faut pas fléchir.    

Un écrit exceptionnel                 
Qui va droit à l’essentiel.                                
Des propos approfondis               
D’un sujet très abouti.   
       
« Réveille-toi ! » Réveille-toi.            
Il est encore temps, ma foi …                                   
De porter en plein fronton                          
Ces mots en lame de fond.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés