RSS

Archives de Catégorie: Avignon 2022

«Etienne A.» Texte, Mise en scène Florian Pâque. Avec Nicolas Schmitt. Par les compagnies «Le Nez au Milieu du Village» et «Théâtre de l’Éclat»(Avignon, 09-07-2022, 15h25)★★

«Courir après le temps»
Stresse toujours autant.
Vie entre les cartons
Déplacés pour de bon.
Un papa tourne en rond
Dans leur distribution.

«J’ai compris aujourd’hui que je vivais sans voir»,
«Enfermé au local des objets retournés»,  
«Non distribués». Étienne y fourre son nez,
Abruti de travail, isolé dans le noir.

Il nous embarque dans sa sombre traversée,
Dans le tunnel de caisses où on l’a déversé.
Il conte la solitude d’être oublié,
Il compte les emballages qu’il va plier.

Un débit de TGV pour gagner du temps,
Filer droit, le regard au-delà de l’instant.
Comment réaliser ses rêves à «La Scala» ?
Prendre un nouveau départ, loin de tous les tracas ?        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 2 sur 5.
 

«Un certain penchant pour la cruauté». Texte, Interprétation Muriel Gaudin. Mise en scène Pierre Notte. Et avec Fleur Fitoussi, Benoit Giros, Antoine Kobi, Emmanuel Lémire, Clément Walker-Viry. Par la «Compagnie Scène et Public». (Avignon, 09-07-2022, 13h05)★★★

Malik se sent comme un poisson tombé du ciel
A l’instar des oiseaux ayant perdu leurs ailes.
«Réfugié politique» ?
«Migrant économique» ?
C’est un psychodrame aux vérités super drôles
Où tous ont autant le bon que le mauvais rôle.

«Construit-on une famille pour être ensemble»
«Ou bien pour avoir un autre ennemi que soi» ?
Écrit efficace pour tracer ce qui tremble
Quand les émotions instables manquent de foi,
De conviction, que l’on met en doute les lois
Qui régissent la faible conscience de soi.
«Scala Provence», la cruauté devient joie.   
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 3 sur 5.
 

«Les Petits Bonnets». Texte, Mise en scène, Jeu Pascaline Herveet. Interprétation Sophie Henry, Elodie Fourré, Louisa Wruck, Pauline Dau, Karine Gonzalez, Arnaud Landoin. Par la «Compagnie Cirque Dr. Paradi». «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 22h30)★★★★★

«Mother City», royaume des machines à coudre.
«Bouche cousue, cœur corseté» et corps à moudre.
Mannequins drapés et modèles haute couture,
Mais le nôtre d’avenir est sans envergure.
«Y’a pas que les canuts»
«Qui iront le cul nu».

Un cirque complet, du fil de fer au lasso,
Chant, orchestre, claquettes, intelligents propos.
Patins à roulettes, corde lisse et cerceaux.
Il y a pléthore d’agrès
Pour faire passer le progrès.

«Le SMIC taille basse y’en a ras l’cul»
«Mother City le luxe 100% made in misère»
«Mother City ne soutient que les gros bonnets»
«Mother City Mother Fucker»
«Bienvenue à Mother City» 

«Mother City»
«La Toyota du soutif»
«La General Motors de la petite culotte»  
«Le Michelin du nichon»
«Le familistère de la guêpière»
«Ici la ville est tout feu tout femmes»         
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  

http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 5 sur 5.
 

«INOPS». Conception, Mise en scène, Jeu Clément Dazin. Co-mise en scène, Dramaturgie Guillaume Clayssen. Interprétation, Antoine Guillaume, Ashtar Muallem, Coline Mazurek, Marius Ollagnier, Valentin Verdure. Regard extérieur Cédric Orain. Par la «Compagnie La Main de l’Homme» et «La Magnanerie». «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 21h00)★★

Mur érigé, façon anti-bruit d’autoroute,
Qui laisse passer les sons et l’homme en déroute.
Une démarche ralentie,
Une marche qui retentit.

«Résister : se tenir debout en faisant face»,
Traverser la paroi, faire fondre la glace.
Une monstrueuse marée de gobelets
Pour démasquer un monde de plus en plus laid.

Et finir entubé
Ou encore intubé
Et même dévoré
De plastique tombé.       
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 2 sur 5.
 

«La Conf’ ou Comment On est allé là-bas Pour Arriver Ici». Cirque alternatif. Spectacle survivant. Conception, Interprétation Sylvain Decure, Mélinda Mouslim. Par la «Compagnie La Sensitive» et «On va vers le beau». «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 18h50)★★★

Sous l’aspect d’une conférence hyper sérieuse,
L’être primitif, à l’attitude curieuse,
Image avec drôlerie les propos tenus.
Évolution aussi rapide qu’ingénue.

L’illustration clownesque 

En fines arabesques
De toute vie terrestre,
Simplement délirante,
Déracine les plantes ;

L’humour les défenestre.

«Comment remplir le vide de son existence» ?
Mais c’est en venant découvrir leur performance
Qui délivre une grande bouffée d’oxygène
Dans un «va-et-vient» où il n’y a pas de gêne.

De petits jeux écologiques salutaires
Afin de «gonfler ses possibles» en fendant l’air.
Un discours fondamentalement sympathique,
Sincère et jouissif, profondément dynamique.

Un vrai spectacle qui fait «pousser du désir»
Dans un monde en perdition, à reconquérir.
Comment gérer notre Terre non élastique
En train de crever sous des amas de plastique.
Présentation sensée, insensée, «excentrique»,
Où tout est juste et infiniment symbolique.         
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  

http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 3 sur 5.
 

«A Snack To Be». Conception, Interprétation Stéphane Dutournier, Laure Sérié. Mise en scène Philippe Nicolle. Et avec Nina Couillerot, Priscilla Matéo, Guillaume Mitonneau. Par la «Compagnie La Main S’Affaire». «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 17h30)★★★

Véritable intrigue autour d’un fil conducteur
Reliant les scènes en lumière et avec ardeur.
Tout se dérègle pour notre plus grand bonheur
Quand l’inattendu atteint une belle hauteur.

Tout s’enchaîne avec agilité et vitesse.
Étrange lieu où l’on attend que la pluie cesse
En sirotant du café et des chips qui graissent
Les tables du bar que l’apesanteur transgresse.

Pressés, les clients se croisent, glissent et chahutent
Pour s’élancer dans d’impressionnantes culbutes.
Dans ce lieu qui les abrite furtivement,
On est témoin de surprenants comportements.

Leurs échanges vont bon train pour s’accélérer
En toutes sortes de portés où s’égarer
Pour oublier que l’on est, de force, garé
Dans un improbable endroit aux réalités
Bizarres, ne manquant pas de les inquiéter.

Au travers de leur compagnie «La Main S’Affaire»,
Leurs acrobaties, bien plus qu’une mince affaire,
Prennent une nouvelle tournure, de l’ampleur,
Et, la perception du monde, une autre valeur.     
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 3 sur 5.
 

«Sanctuaire sauvage». Conception, Interprétation Julien Pierrot, Thibaut Lezervant, Sonia Massou. Scénographie, Dramaturgie Cécile Massou. Par les compagnies «Collectif Rafale» et «Espace Catastrophe». «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 16h10)★★

Dans un monde animalesque aux formes brumeuses,
Les corps se chevauchent de façon monstrueuse.
De cette atmosphère indéfinie et fumeuse,
Le voile épaissit une prestation furieuse ;
S’agite un trio à la démarche curieuse.

Course poursuite aux équilibres acrobatiques
Où l’énergie se fait fuyante et lunatique.
Décryptage,
Déchiffrage,
On perçoit des ombres qui bruissent
Et les origines qui crissent.

Ils allient l’excellence
À une insignifiance
Qui déroute parfois
Laissant le désarroi
S’emparer de leurs proies.
Faisant preuve d’immense originalité,
Leur art perd pourtant de son efficacité.       
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 2 sur 5.
 

«S’assurer de ses propres murmures».  Conception, Interprétation, Julien Clément (jongleur), Pierre Pollet (batteur). Par le «Collectif Petit Travers». «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 15h00)★★★★

De froissements en tapotements, bruissements,
Des précipitations, des ralentissements
Pour accompagner des balles blanches rythmant
Le jonglage de rebond par pieds ou par mains.
Agilité dansée qui ouvre le chemin
D’une connivence artistique très féconde.
Duo musical en cohérence profonde
Qui, sur une belle complicité, se fonde.

Un éventail de possibilités boisées
Comme, d’un moulin, les ailes apprivoisées
Sur lesquelles souffle un batteur bien avisé.
Bruitages corporels
Sur la magie réelle
D’un bel envol final
D’un gratifiant sept balles.   
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 4 sur 5.
 

«Du coq à l’âme». Projets de fin d’études de l’«ÉSACTO’LIDO». 1-«Hunt or be hunted», de Fleur Perneel. 2-«Expérimenter le vnous», de Patrick Bellet. 3-«Love, die, repeat …», de Ange Viaud. 4-«Dévelo(u)pp3r», de Martina Monnicchi. 5-«Time on my hands», de Jake Oob. «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 14h00)

          —- 1 —-  
Tourments intérieurs agités de soubresauts
Rouges. Choisir la vie ou faire le grand saut.
«Courir ou être chassé», tel est le destin
Du cerf qui ne veut pas terminer en festin.

          —- 2 —-  
«Un optimiste réaliste», tout en vert,
Cabriole, s’interrogeant sur l’univers
Possible ou pas dans une trentaine d’années
Avant d’être totalement déraciné.

          —- 3 —-  
Un contorsionniste
Anti-conformiste
Tourne bien en rond
Comme un vrai démon
Aux acrobaties
Souriant à la vie.

          —- 4 —-  
Dans l’indiscipline, «Le scandale»
«Change en fonction des classes sociales».
Pendue à la corde lisse,
C’est tout son corps qui dévisse.

          —- 5 —-  
Un équilibriste
Investit la piste.
Ce grand fantaisiste,
Véritable artiste
Aux muscles tendus,
Joue les ingénus.    
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 1 sur 5.
 

«Hier arrive bientôt». Conception, Interprétation Georgina Vila Bruch. Dramaturgie Fabio Sforzini. Par la «Compagnie Atònita». «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 12h10)

Quête désespérée d’autre présence humaine.
L’expression corporelle agit en souveraine
Qui devrait «remailler», réenchanter sa vie,
Contrainte depuis bien trop longtemps à l’oubli.

Pantomime clownesque passant du linceul
Tout blanc au rose bonbon, pour n’être plus seule.
Quand l’imagination s’empare du pouvoir
De faire naître les caresses de l’espoir …  
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 1 sur 5.
 

«L’hiver rude». Cirque dadaïste. Conception, Interprétation Gwenn Buczkowski, Bambou Monnet. Et avec Naïma Delmond (son), Mathilde Domarle (lumière). Par la «Compagnie La Générale Posthume». «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 11h00)★★

«L’hiver», paré de blancheur en seize costumes,
Peint les figures acrobatiques d’amertume,
De souplesse dans l’exécution.
Le trapèze fixe les règles de passage
Entre les numéros clownesques qui s’engagent
À recréer le lien social du bon usage.
Des touches de sérieux dans la légèreté ;
«Sortir le public de la fiction»,
«Pour mieux le ramener dans la réalité»
Dont il doit être totalement habité.

Des historiettes,
Des chansonnettes
Pour réfléchir
Mais non fléchir.

Quatuor féminin questionnant la violence
Par un sordide humour et en toute conscience.
Une représentation revêtue d’espoir
Sous les habits de circonstance du terroir.            
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 2 sur 5.
 

«Trait(s)». Cirque graphique. Interprétation Marica Marinoni ou Elena Damasio. Musique live Eric Pollet ou Jonas Chirouze. Mise en piste, Scénographie Coline Garcia. Par la «Compagnie SCOM». «L’Occitanie fait son seizième cirque à l’île Piot». (Avignon, 08-07-2022, 10h00)

Inspiré par les peintres Kandinsky, Miró,
Sous le signe du cercle, un étonnant duo
Transforme les roues Cyr en étranges pinceaux
Roulants, créant au sol d’éphémères tableaux.

Le corps entier devient l’instrument pictural
Tandis que, gravement, le trombone à coulisse
Se joue de la matière pigmentée qui glisse
Sous l’énergique impulsion du soubassophone
Et du tremblement onirique du cajón,
Le tout formant une géométrie spatiale.            
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 1 sur 5.
 

«Boire, baiser, écrire. Un air de Bukowski». Adaptation, Interprétation Oldan. (Avignon, 07-07-2022, 23h15)

Un porte-bouteille rouge à talon aiguille
Protège des livres qui se tordent en anguille.
Mais qu’est-ce que les spectateurs sont venus voir ?
«De la provoc, du sexe, un animal de foire» ?
Ou «un vieil ivrogne» racontant ses déboires ?
«Théâtre Sham’s», il y a à manger, à boire.

«J’ai un oiseau bleu dans le cœur qui veut sortir»  
«Mais je l’inonde de whisky, fumée ou pire». 
«La poésie sert à peigner le mal de vivre».
De poèmes, de rimes, soyez toujours ivre …     
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 1 sur 5.
 

«Machine de Cirque». Idée originale, Écriture, Mise en scène, Direction artistique, Vincent Dubé. Collaboration Ugo Dario, Raphaël Dubé, Maxime Laurin, Yohann Trépanier, et Frédéric Lebrasseur qui conçoit la musique. Acrobates sur scène : Samuel Hollis, Guillaume Larouche, Thibault Macé, Laurent Racicot, Tom Prôneur, Philippe Dupuis. Musicien Olivier Forest. Par la «Compagnie Machine de Cirque». (Captation vidéo vue le 01-02-2022) (Avignon, 07-07-2022, 20h50)★★★★★

Tout est d’une fascinante ingéniosité
Et d’une percutante créativité.
Six grands comédiens circassiens ont inventé
Quelques incroyables mécanismes adaptés
À chacun des numéros, sur scène, adopté.
Afin de nous plaire, ils vont devoir tout tenter …

Et nous séduire par leur virtuosité.

C’est tout l’art du jonglage à la puissance six,
Magnifiés par la batterie aux sons qu’unissent
Les mouvements de ces acrobates à tout faire,
Maniant la massue d’une main sûre et légère ;
Polyvalence absolue en toutes matières,
Que ce soit serviette éponge ou barre de fer.

Il y a de la tendresse et du clown dans l’air.
A eux seuls, ils sont, du cirque, tout l’univers
Qu’ils ont construit. Au «Théâtre Le Colisée»,
Ils nous transportent au-dessus des vents alizés
Dans un monde où tout va très vite et se bouscule,
Poussé fort jusqu’aux limites de la bascule.
Une vraie performance en lettres majuscules.

Ce très beau choix
Laisse sans voix ;
Ces Québécois
Nous laissent cois !

De la folie à l’état pur,
Précision dans la démesure.
Que ce soit sur la bicyclette, ou au trapèze,
Leur envol, guère plus que quelques plumes, ne pèse.
À «Scala Provence», ils sont astucieux et balèzes.             
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  

http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 5 sur 5.
 

«Une histoire d’amour». Texte, Mise en scène, Interprétation Alexis Michalik. Et avec Pauline Bression, Juliette Delacroix, Marica Soyer. (Avignon, 07-07-2022, 18h35)★★★★★

Excellente analyse des notions d’amour
Dans un intime parcours sans aucun recours.
Des sentiments qui font des allers et retours
Limpides et incandescents qui les parcourent
Et les réduisent en cendres à chaque détour.

Un texte d’une simplicité lumineuse
Qui rend les tragiques évocations, joyeuses.
Jeu tout en délicatesse qui irradie
En douche écossaise entre enfer et paradis.

A «La Scala Provence»,  
Beaucoup de connivence,
De sensibilité
Dans ces vies contrastées.           
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 5 sur 5.
 

«Un pas après l’autre». Écriture, Mise en scène, Interprétation Fabio Marra. Et avec Catherine Arditi, Nathalie Cerda, Sonia Palau. Par la «Compagnie Carrozzone». (Avignon, 07-07-2022, 16h15)★★★★

Un décor impressionnant s’échappe de l’ombre,
Laissant sortir les modèles de la pénombre.
L’atelier à l’ancienne regorge de tissus.
Un luxe de détails, de l’utile au superflu,
Nous plonge dans les dessous de la haute couture
Où poussent les talents aux nombreuses boutures.
Ces dames «fabriquent des rêves sur mesure».
Mais il faut de l’argent pour avoir fière allure
Quand les affaires ont pris une sale tournure.

Nouvel éveil d’un personnage écorché vif ;
À «La Scala Provence», un esprit inventif
Repousse les limites de l’enfermement
À travers d’intéressants développements.

Un spectacle complet, profondément touchant, 
Si finement ouvragé avec le tranchant 
Des deux lames de ciseaux 
Taillant à vif dans la peau, 
Qu’on s’y plonge éperdument. 
Pour l’œil, un ravissement !   
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 4 sur 5.
 

«Six». Cirque contemporain. Conception, Jeu Jamie Adkins. Direction artistique Bruno Gagnon. Mise en scène Olivier Lépine. Et avec Jacob Grégoire, Dylan Herrera, Camille Tremblay, Méliejade Tremblay Bouchard. Par «FLIP Fabrique» et «Encore un tour». (Avignon, 07-07-2022, 14h10)★★★

Une nouvelle maison accueille leurs tics
Tandis qu’avec soin, leurs numéros, ils astiquent.
Quand l’orage rend leurs prestations électriques,
Leurs circonvolutions deviennent romantiques.

«Soyez vous-même, les autres sont déjà pris».
«Jonglez avec le fruit de vos pensées» au prix
De grande créativité renouvelée
Quand les parois s’écartent pour accumuler
Les tours où s’accrochent les mouvements zélés.

Le thème commun du cercle avec les anneaux,
Le socle tournant et les multiples cerceaux,
L’immense fine roue et le mural tableau,
Tout concourt à une plénitude au cordeau.

A «La Scala»,
Un vrai gala
Où se succèdent en musique les sortilèges
D’équilibre, trampoline floral, manèges
Dans l’ambiance de happy rock qui désagrège
Tout ce qu’ils touchent, nous offrant un florilège. 

«L’orage rajeunit les fleurs» lancées en tas.
                 
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  

http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 3 sur 5.
 

«La Machine de Turing». Inspiré de «Breaking The Code», Pièce de Hugh Whitemore, d’après «The Enigma» d’Andrew Hodges sur Alan Turing. Écriture, Interprétation Benoit Solès. Et avec Jules Dousset. Mise en scène Tristan Petitgirard. (Avignon, 07-07-2022, 12h00)★★★

Quand les lettres se mêlent aux mathématiques,
Et que la pomme de discorde ajoute aux tics
D’un génial chercheur à l’esprit fou, lunatique,
Tout peut advenir de façon problématique.
La machine aux engrenages créant des rondes,
«Recherche la logique globale du monde».

Une «histoire de silence et de solitude»
S’inscrit dans le secret entaché d’hébétude.
Le «calculateur numérique» aux habitudes
Masquées soulève un pan d’une Angleterre prude.
«Comment la nature est-elle donc programmée ?»
«Telle est la question» qui nous laisse désarmés.


«Lorsqu’une chose ne pense pas comme nous,»

«Doit-on en conclure qu’elle ne pense pas ?»
Des chercheurs Polonais firent le premier pas
Qui permit aux Anglais de découvrir le tout. 
Au plateau, se vit l’histoire du décryptage
Avec ses multiples émouvants dérapages.


Avec «les chiffres pour seuls amis», son enfance
Se heurte aux conventions broyant l’adolescence.
Comment déchiffrer le code de «l’Enigma» ?
Venez résoudre le problème à «La Scala».
Avec un vif esprit tourné vers l’avenir,
Le jeu d’acteurs défie les pièges sans faiblir.        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  

http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 3 sur 5.
 

«La Galerie». Cirque. Conception, Mise en scène Olivier Lépine. Direction artistique, co-écriture Vincent Dubé. Acrobates : Adam Strom, Antoine Morin, Connor Houlihan, Gaël Della-Valle, Lyne Goulet, Pauline Bonanni, Marie-Michèle Pharand, David Trappes. Par la «Compagnie Machine de Cirque». (Avignon, 07-07-2022, 10h00)★★★

«Galerie» d’où le point de mire est invisible
À nos yeux, mais va permettre d’intensifier
Le grand départ d’acrobaties chorégraphiées.
L’intérêt porté aux œuvres personnifiées
Penche en inclinaison vers différentes cibles.

Le saxo rythme avec aisance
Le regard qui mène la danse ;
Contorsions et massues valsant en un ensemble
Qui, artistiquement, tous les talents, rassemble.
Grandiose «galerie» d’art de tous les possibles
Éveillant la curiosité irrésistible.
Quand les corps basculent en équilibres portés,
La roue Cyr virevolte en élan transporté.

Applications originales
Sous influence musicale.
Du rêve d’envergure
Pour battre la mesure
Traversant le miroir
Où l’on peut tout voir
Et, enfin, à tout, croire.

Une utilisation nouvelle,
Vraie, du cirque traditionnel
Où huit circassiens mêlent
Réel et irréel
À «La Scala Provence»
Où tout reprend du sens.

Des prestations aux odeurs caramélisées
Appellent les sucreries aromatisées.
Création de structures et œuvres d’art vivantes,
Scintillement de performances époustouflantes.  
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 3 sur 5.
 

«Leurs enfants après eux». D’après Nicolas Mathieu. Adaptation, Mise en scène Hugo Roux. Avec Tristan Cottin, Soufian Khalil, Jeanne Masson, Adil Mekki, Lauriane Mitchell, Eva Ramos, Édouard Sulpice. Par la «Compagnie Demain dès l’Aube». (Avignon, 06-07-2022, 22h05)★★

Bercés par «un OVNI musical, Nirvana»,
C’était il y a quelques décennies, déjà !
Un groupe désorienté et mal dans sa peau
Qui «affute sa volonté sur votre dos».

Fresque impitoyable sur les déracinés ;
Traversée sociale longuement déclinée
Par le détour des quartiers défavorisés.
Leurs descendants refusent d’être la risée
De l’incompréhension générée autour d’eux.
Au «Onze», ils se débattent, tentant d’être heureux.              
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 2 sur 5.
 

«Et me voici soudain roi d’un pays quelconque».  D’après des textes de Fernando Pessoa. Conception, Montage Aurélia Arto (qui joue) et Guillaume Clayssen (qui met en scène). Par la «Compagnie des Attentifs». (Avignon, 06-07-2022, 20h40)

Alors, «règne ou tais-toi», mais «ne t’épuise pas»  
«À donner ce que tu n’as pas» … dans un faux pas.
«Qui désire peu, obtient tout» de sa patience,
Car «tout s’achève en poésie et en silence».

«L’agencement de cathédrales de pensées»
Entraîne dans un méandre de vues sensées.
«Penser dérange»,  
Oser démange.

Délire verbal qui régente
La poésie que l’auteur tente.
Au «Onze», les mots s’impatientent,
Franchissent le mur de l’attente.       
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 1 sur 5.
 

«Téléphone-moi». Texte, Mise en scène, Interprétation Jean-Christophe Dollé. Co-mise en scène, Jeu Clotilde Morgiève. Et avec Stéphane Aubry, Solenn Denis. Par la «Compagnie f.o.u.i.c». (Avignon, 06-07-2022, 18h10)★★★

Trois époques différentes, en grande musique,
Planent au-dessus des cabines téléphoniques.
Au centre, les préoccupations politiques,
Les trahisons, les abandons qui se répliquent.

Ramassis de paumés
Confrontés au baiser
Mortel ou salvateur.
Dans le «Théâtre Onze»,
Les idées sont de bronze.

Le téléphone sonne sur des solitudes
Rongées d’absence, manquant de sollicitude.
Un mal-être profond unit les personnages
Qui vont traverser leurs démons et leurs orages.

Une minutie dans le décor réaliste
Qui imprègne nos rétines et qui y persiste,
Allumant en nous des symboles qui clignotent,
Lançant des appels qui, dans notre esprit, pianotent.        
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 3 sur 5.
 

«The Lulu Projekt». Texte Magali Mougel. Mise en scène Cécile Arthus. Dramaturgie Guillaume Clayssen. Avec Guillaume Fafiotte, Blanche Adilon-Lonardoni, Blanche Giraud-Beauregardt, Philippe Lardaud, Laurent Moritz. Par la «Compagnie Oblique». (Avignon, 06-07-2022, 16h45)★★

«Ne pas avoir envie d’être pris»
«Dans l’étau de ce qui est prescrit».
Dix-huit ans, de quoi a-t-il envie
Celui qui se prénomme Lulu ?
Son grand besoin d’oxygène accru
Fait dévier le chemin parcouru.

Rejet de la mécanisation
Qui n’a de sens que pour les patrons ;
Et rejet d’un être différent
En fermant la porte aux sentiments.

Les étoiles dansent au vent
S’illuminent au soleil levant
Pour sauver l’ado resté enfant.
Au «Onze», c’est la fuite en avant !       
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 2 sur 5.
 

«Jeanne ou l’être étrange élevé parmi nous». Écriture, Mise en scène Gaétan Gauvain. Avec Marine Benech, Nathan Chouchana, Apolline Martinelli Alvarez, Sébastien Portier. Par la «Compagnie Et rien d’autre». (Avignon, 06-07-2022, 15h15)★★★

«L’homme souffre si profondément qu’il a dû»
«Inventer le rire», à ses lèvres, suspendu.
Jeanne s’ébat entre questions existentielles
Et plans d’avenir dans sa vie qui se morcèle.

La violence sociétale dans le travail
Pulvérise l’esprit, attaque les entrailles.
Au «Onze», une réflexion profonde s’installe
Qui interpelle chaque spectateur en salle.
Un drame au quotidien, mais très révélateur,
Porté par des acteurs qui le prennent à cœur.     
        
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 3 sur 5.
 

«Le Portrait de Raoul». Texte Philippe Minyana. Mise en scène Marcial Di Fonzo Bo. Interprétation Raoul Fernandez. (Avignon, 06-07-2022, 14h05)

La luxuriance de tissus, de falbalas,
Du Salvador à Paris, le grand tralala
S’étale en pièces chatoyantes de lumières
Pour mettre en valeur les poitrines et les derrières.

Engagé comme habilleuse, il croise Copi,
Devient couturière à l’Opéra de Paris
Pour Noureev, cousant comme Dior ou Poiret.
Au «Théâtre Onze», il étale ses tapis,

Tissant ses fils pour mieux nous prendre dans ses rets.

Spectacle franco-espagnol
Pour mettre en valeur ses guiboles
En chantant l’amour nostalgique
Entre deux robes que l’on pique.

«L’acteur est, comme le sportif de haut niveau»,
«En état de grâce» où il mouille le maillot.
«Je vis comme un homme et pense comme une femme».
Le comédien mène sa vie, tout feu, tout flamme.             
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  

http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 1 sur 5.