RSS

«Les Monstrueuses. Le Rêve d’Ella».  Adaptation, Écriture, Jeu Leïla Anis. Mise en scène Karim Hammiche. Et avec Laetitia Poulalion. Par la «Compagnie de l’Oeil brun». (Paris, 03-06-2022, 11h30)★★★(Festival d’Avignon 2022)

03 Juin

C’est «sur la terre glabre des femmes coupées»      
Que les larmes sont bannies, rentrées comme épée 
Muette dans son fourreau de souffrance happée.   
Quand le délire écorche la réalité,     
La peur de la «solitude», et d’être éjecté,   
Brûle et ronge avec ténacité les entrailles    
D’une terreur qui remonte jusqu’au poitrail.      

Une approche resserrée, beaucoup plus lisible,    
Rend le texte davantage compréhensible.     
Fluidité de la nouvelle mise en scène    
Où la longue lignée se reconstruit sans peine. 

«Théâtre Belleville»,        
Suivi par «Artéphile»,       
Les générations provenant du «ventre froid»    
Aboutissent à la dénonciation de l’effroi    
Qui longtemps a cousu les bouches en désarroi.   

Dans un lourd secret de parenté douloureuse,   
L’écriture accouche une légende peureuse ;   
Mise en évidence d’humanité fiévreuse.    
«On vous parle de l’autre côté du temps». Pense
Que «La Magnouna … Le Monstre, c’est le silence» !           
       
Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Note : 3 sur 5.
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :