RSS

«Vague à larmes». Texte, Mise en scène Myriam Zwingel. Musique, Jeu Eric Bertrand. Et avec Fane Desrues, Karine N’Dagmissou, Benoît Remaud. Vidéos Vincent Graj. Par la «Compagnie Six Pieds Sur Terre». (Captation vidéo en direct, 09-03-2021, 10h30 et 14h30)★★

09 Mar
Slam sur projection de dessins et graphes bleutés,
Univers de tags, rap et masques animaliers,
Où l’on peut devenir des zombies fous à lier.
Conscience envahie d’images en elle pointées
Depuis un ciel où les étoiles vont briser
Les résistances pour mieux les martyriser.

Essai d’analyse de l’embrigadement
Dont le maître-mot est la «manipulation».
La «mécanique de radicalisation»
«Appliquée au thème non religieux». Actions
Qui soulèvent les passions et les réactions.
Comment entrer dans le «centre des émotions»
De tout individu à son corps défendant …

De «Tristesse» et «Peur», ils en sont l’incarnation,
Quand «Colère» et «Joie» pénètrent leurs relations.
Tour à tour, se déchaînent ces grands sentiments,
Tandis qu’ils développent des ressentiments.
Leurs pensées s’emmêlent et s’embrouillent lentement.
Leur cerveau vient à se vider inconsciemment,
Redevenant page blanche pour inscriptions.

Lavé et réensemencé de faux bla-bla
Qui semble aussi vrai qu’un brillant en plein éclat,
Muré, canalisé, il fait n’importe quoi,
Exclusivement nourri de mauvaise foi.

Travestie, toute Vérité devient fatale
Quand Mensonge revêt sa forme originale,
Embrassant n’importe quelle cause infernale.
«On mange leur peur et leur souffrance» animale.
L’humain culpabilisé est proie idéale
Pour croire à tout ce qu’habilement on déballe.

«Les gens ne sont pas ce qu’ils ont l’air d’être» au fond
D’eux-mêmes. Les réseaux sociaux font que se fond
Leur personnalité liquéfiée au contact
De ceux qui y sévissent sans le moindre tact.
 
Deux bancs de touche, témoins des hostilités
Et des discussions sur les faits de société,
Figurent le décor entre deux paravents
Qui dévoilent les personnages issus du vent
De la contestation, lors de leurs dix-sept ans.
Est-ce la prison, ou le bac, qui les attend ?
«Personne n’a rien vu», surtout pas l’important.
 
«Parce qu’elle est moche et qu’elle fait peur»,
«Tu l’écrases», la bête, avec froideur.
«Manipulés par notre propre sœur»
Qui met à jour nos grossières erreurs.
Remettons-nous en question nos valeurs ?

Cause humaine ou animale, on y court …
Peut-on rester muet, aveugle et sourd
Face à la violence qui suit son cours ?
Éviter que, subrepticement, on s’enrôle,
C’est ce à quoi sert l’intelligent jeu de rôle
Où les quatre acteurs savent garder le contrôle.


Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge  
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com

Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés
 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.