RSS

«On aime douter, on doute d’aimer».(23-02-2021)

23 Fév

On aime douter avant de se consumer,
On doute d’aimer dès que l’on a consommé.
Le doute est à la fois protection et poison,
Un va-et-vient d’une réflexion chaotique
Qui tire-bouchonne en un fouillis de raisons
Ravageant le cerveau de façon anarchique.

Le doute broute et il carotte nos actions ;
Le doute fore la croûte des sensations.
Il gratte et dévore les intimes passions.
Facteur d’enrichissement ou de destruction,
Il masque ou révèle la folie d’intentions,
Alimente le corps, met les muscles en tension.

A saupoudrer la vie de doutes constructeurs,
On évacue la rouille des axes moteurs,
On libère et l’on renforce nos mouvements,
Alors sans aucun doute on se reprend en main.
Quand chaque souffle devient un soulèvement
De poitrine, le cœur s’affole en long chemin,
Pressé de battre en campagne jusqu’à demain.

Zephira / BC. Le Rideau Rouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr

Copyright BC. Le Rideau Rouge – tous droits réservés

 
Poster un commentaire

Publié par le 23 février 2021 dans 8 Elucubrations

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :