RSS

«A grande échelle, chanson». (12-02-2021)

12 Fév

Nos sauveurs les pompiers
Sont bons en course à pied.
Leur bravoure adorée,
Sous leur casque doré,
Calme les énervés
Qui vont les vénérer.

Les enfants rêvent du camion à grande échelle
Pour fuir les devoirs, ne pas ranger la vaisselle.
Ils s’imaginent, dans leur grandiose uniforme,
Lutter comme des lions contre toutes les formes
De catastrophes réduisant en cendres abris …
Et devenir héros au-dessus des débris.

Mais où est passé le courage d’affronter
Les épreuves quand on n’y est plus confronté ?
Quand dans sa maison, bien calfeutré, on se terre,
Qu’en toute déraison, on préfère se taire ?
Faut-il subir et accepter l’inacceptable,
Serrer les dents, croiser les jambes sous la table ?

Si les pompiers de l’âme éteignaient les scrupules,
Que vaudrait notre monde entouré de crapules ?
Assainir la mare où la vermine pullule,
Pollue conscience et bon sens à coup de pilule
Que l’on gobe afin d’oublier que la censure
Avalée de travers est un mal qui perdure
Et se répand comme une traînée de sang sur …
Alors, on ferme les yeux et ça nous rassure.

A grande échelle, quand l’eau devient imbuvable,
On s’accroche à une vie à peu près potable,
Cachant sous l’oreiller ses désirs véritables.
Est-on libre quand la peur est insurmontable ?

Pour les garants de l’humanité, ce refrain
Voudrait leur rendre un brûlant hommage, sans frein :
Nos sauveurs les pompiers
Sont bons en course à pied.
Leur bravoure adorée,
Sous leur casque doré,
Calme les énervés
Qui vont les vénérer.

Helva / BC. Le Rideau Rouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr

Copyright BC. Le Rideau Rouge – tous droits réservés

 
Poster un commentaire

Publié par le 12 février 2021 dans 8 Elucubrations

 

Les commentaires sont fermés.