RSS

«Tout au long de ses nuits». (03-01-2021)

03 Jan

Tout au long de ses nuits, courent les insomnies
Crevant la poche aux ennuis noyés d’infini.
La panse bien garnie, le plaisir est honnis,
Au-delà des frontières du réel, banni.

Les lianes de cheveux étouffent l’ennemi
Imaginaire qui fonce sur l’endormie
Prise au piège, luttant d’une main raffermie
Par le désir de vaincre un naissant tsunami.

Quand sombre le cauchemar, survient l’accalmie
Où la nuit et le jour mêlent leur alchimie.
La brume s’envole en emportant l’infamie,
Laissant le corps meurtri, secoué d’arythmie.

Le long de tes nuits, galopent les insomnies
Qui décollent la peau en brûlant incendie
Irradiant de douleur aux moindres calomnies
Détruisant l’amour que tout un chacun mendie.

Eva / BC. Le Rideau Rouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr

Copyright BC. Le Rideau Rouge – tous droits réservés

 
Poster un commentaire

Publié par le 3 janvier 2021 dans 8 Elucubrations

 

Les commentaires sont fermés.

 
%d blogueurs aiment cette page :