RSS

«Tendresse à quai». Texte, Interprétation Henri Courseaux. Et avec Marie Frémont. Mise en scène Stéphane Cottin. Par le «Léo Théâtre». (Avignon, 28-07-2019, 18h50)++

28 Juil

«La magie c’est du détournement d’attention»
«Et rien d’autre». Il suffit de trouver l’émotion.
Au «Roseau Teinturiers», une psychanalyse
Tente de réparer les dégâts d’une crise.

«Je ne vous demande pas de jouer, mais d’être»,
Dit-elle à l’écrivain avant de disparaître.
Ils font rêve commun, guidés par l’écriture,
Qui les embarque en une drôle d’aventure.

Le souffle court, les deux personnages se grisent
Et se débattent dans leur petite entreprise.
Sauts de puce entre littérature et vraie vie
Qui se confondent en des moments de jalousie.

Le goût de la contradiction
Poussé jusqu’à l’extrême onction,
«C’est l’histoire d’un homme qui n’existait pas»
«Et qui voulait que ça se sache», pourquoi pas.
«Les femmes vous regardent et on existe(ra)».
Grandiloquence dans la rédaction précieuse
Qui vagabonde entre illusion simple ou sérieuse.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.