RSS

«Genoma». D’après Federico Garcia Lorca. Adaptation libre de «La Casa de Bernarda Alba». Mise en scène Juan Antonio Moreno. Chorégraphies Angeles Vàzquez. Par la «Compagnie Albadulake». (Avignon, 26-07-2019, 18h15)++

26 Juil

Une maison endeuillée de grande douleur
Se chante en lamentations et se danse en pleurs
De flamenco au «Théâtre du Girasole»
Où la mère tient ses filles courbées au sol,
Les protégeant de l’extérieur et des paroles,
Provoquant un psychodrame à vitesse folle.

Spectacle sous le signe boisé du cercueil
Ecartant toute possibilité d’écueil.
Une tension silencieuse montée au recueil
Et c’est la dureté du regard qui accueille.
Pour leur survie, elles se livrent une bataille
En rouge tournoiement, froissement d’éventails.

Un jonglage en parfaite synchronisation
Accouche une performance lavant la faute.
Murées sous le joug de l’aïeule autoritaire,
Piégées dans leur noir carcan qui soudain sursaute,
D’une grâce lente et tendre, elles s’en libèrent,
Prêtes à voler vers le drame en préparation.    

De Lorca,    
Bernarda    
Se nomma        
Genoma ;  
La Alba  
Surnomma
Ses nanas.  
Au fond de la Casa,        
L’honneur s’y immola ;    
Naïveté brûla          
Les planches sous les pas. 

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :