RSS

«Lalla Aïcha. Le chant berbère de l’eau». De et avec Khadija El Mahdi. Direction musicale Haïm Isaacs. Violoncelle et ocarina Michel Thouseau. Par la «Compagnie Les Apicoles». (Avignon, 02-07-2019, 10h30)+

02 Juil

Un couple d’oiseaux           
Roucoule en ruisseau,            
Toujours attentifs            
Aux préparatifs                
De l’aïeule Aïcha        
Qui se remémora           
La vie tumultueuse         
Coulant ses eaux furieuses.          

Les sons du violoncelle        
Sur l’histoire ruissellent.            
Au fin fond du village          
S’amplifient les bruitages.           

Sous son masque elle dévoile ses souvenirs               
Richement costumés des douleurs à venir.          
Un faciès ridé des veines du bois usé,        
C’est dans le petit «Théâtre de La Croisée»         
«Des Chemins» qu’une expressivité naturelle            
Épouse tout le sable et la terre éternelle.         
«Écouter l’infini», le chant de l’arc-en-ciel             
Qui sèche les rivières et à lui les rappelle …       

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :