RSS

«J’admire l’aisance avec laquelle tu prends des décisions catastrophiques». De Jean-Pierre Brouillaud. Mise en scène Eric Verdin. Avec Mathilde Lebrequier et Renaud Danner. Par la compagnie «Théâtre Java». (Paris, 28-12-2018, 21h00)++

28 Déc

Une tendre et brillante descente aux enfers,
Rapport à un changement de cap volontaire.
C’est «un pétage de plomb en bonne et due forme»
Qui, la vie d’un couple, totalement transforme.
«Besoin d’admirer intellectuellement»
«Pour pouvoir aimer», c’est dit d’un ton alarmant.

Au «Studio Hébertot»,
Il va se lever tôt
Et partager le sort
De ceux, en plein effort,
Qui gagnent peu de fric
Du service public.

Une remise en cause et en toute conscience,
Avec déploiement physique et danse de science.
On comprend qu’il faut balayer devant sa porte
Quand la comédie douce-amère les transporte
En deçà de leur habituel univers
Pour les projeter dans une toute autre sphère.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 
Poster un commentaire

Publié par le 28 décembre 2018 dans 3 Envie de théâtre

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.