RSS

«Petit Cheval hors du temps enfui». Seule en scène d’Emilie Hamm. Co-écriture Erwan Rodary. Mise en scène Manon Rony. Par la «Compagnie Les Productions électriques». (Avignon, 29-07-2018, 17h45) +

29 Juil

Elle explique la distorsion de l’espace temps,
Le «trou noir, objet spatio-temporel» avalant
Tout, ne laissant pas même l’ombre d’un embryon.
«L’oubli est le vide par lequel nous respirons» …

Un texte savoureux
Qui mériterait mieux
Que la voix monotone
Empêchant que foisonnent
En nous toutes ramifications scientifiques
Et détourne notre attention de l’authentique
Intérêt que l’on voudrait porter au récit
S’il était avec un plus juste ton servi.

L’hippocampe conseille l’oubli comme filtre
Des peines qui, au fond du subconscient, s’infiltrent.
«Théâtre Le Cabestan», par les mots, conquis,
On vagabonde dans son passé, bien surpris
De s’attarder sur un vocabulaire exquis.
Interprétation enfantine en rêve d’espace
Qui laisse à l’imagination une belle place.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :