RSS

«Mademoiselle Molière». De Gérard Savoisien. Mise en scène Arnaud Denis. Avec Anne Bouvier, Christophe de Mareuil. (Avignon, 27-07-2018, 14h50) +++

27 Juil

La vie privée de Jean-Baptiste Poquelin
Se déploie comme une tapisserie en lin.
Deux comédiens, sensibilité de félin,
Se lovent brillamment dans une pièce écrin,
Précieuse par les mots qu’elle délivre enfin.
Du grand art enveloppé d’un esprit très fin
Sur papier glacé qui flambe sur lie de vin.
«Rupture déchirante» d’amour qui s’éteint.

Au «Théâtre Buffon», ainsi qu’au «Lucernaire»,
C’est, fidèles à l’avis de l’immense Molière
Qui, sur scène, «ne sert pas les grands», mais «s’en sert»,
Qu’ils font revivre «une vocation qui vous tombe»
«Dessus comme une foudre de glace», une bombe
Qui éclate au cœur en cristaux d’étoiles et bombe
Le torse d’un amour illuminant les planches
Et vous submerge comme une belle revanche.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :