RSS

«Nous sommes les petites filles des sorcières que vous n’avez pas pu brûler !» De Christine Delmotte. Par la «Compagnie Biloxi 48». (Avignon, 24-07-2018, 18h05) +++

24 Juil

«Ne pas oublier que nos acquis sont fragiles»,
Qu’on peut les couper comme des tiges graciles.
«Chaque femme mérite d’être une combattante»
«Et de changer sa vie» de façon fort évidente.

Les suffragettes étaient représentées en singes
Pour qu’on ne puisse faire appel à leurs méninges.
Préférer «être rebelles», plutôt «qu’esclaves»,
Pour que tombent les chaînes et toutes les entraves.

«Exécuter une femme, parce que violée»,
«Pour restaurer l’honneur de la famille» envolé.
«Ce prétendu érudit enseigne l’ignorance»
Qui tire des balles à vue, détruisant les consciences.

«Une société n’est pas démocratique»
Si elle ne respecte pas le droit des femmes.
Quatre actrices s’emparent des mots critiques
«Dont elles portent avec fougue la juste flamme.

«On me traite de féministe chaque fois»
«Que mon comportement ne permet plus»
«De me confondre avec un paillasson».
Pour de loyaux combats, elles donnent leur voix,
Parlant du cas de Malala, en plus
De celui des Femen aux fortes actions.

Spectacle passionnant au «Théâtre Episcène»
Où elles sortent bien leurs griffes dans l’arène,
Arborant leurs seins comme des armes en Ukraine.
Découvrir cet ensemble, vaut vraiment la peine.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :