RSS

«59». De Christian Siméon. Mise en scène Vincent Messager. Chorégraphies Mado Cervellon. Par la «Compagnie Les enfants terribles». (Avignon, 22-07-2018, 20h25) ++

22 Juil

Conviés à la «soirée papilles et dégustation»,
Salivons sur les morceaux avec délectation.
Un «squelette enveloppé d’une peau de haine»
Et c’est le village en entier qui se déchaîne.

«Réfléchir, c’est chercher des raisons pour ne pas faire».
La solution est-elle dans ces contes d’enfer ?
Que peut-on «devant la colère de la foule» ?
Qui gronde plus fort qu’une mer gonflée de houle ?

La lâcheté et les visions cauchemardesques
Entrouvrent un monde sans amour chevaleresque.
Il y plane des accents démoniaques, ou presque,
Qui nous donnent des frissons d’horreur ubuesque.

Un maquillage à réveiller les morts, d’envie,
En ombres et lumières comme pour un défi.
«Théâtre Arrache-Cœur», le sang file en débit
Conducteur sur quelques mains pleines de dépit.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.