RSS

« Gainsbourg Confidentiel ». Texte Jean-François Brieu. Interprétation Stéphane Roux. Mise en scène et guitare David Fabre. Contrebasse Aurélien Maurice. (Paris, 28-03-2018, 20h30) +

20 Fév

« Crachant son répertoire, comme la vipère »
« Son venin », Serge Gainsbourg lance ses repères
Avant de ferrer les belles de la chanson
Pour qui il écrit de sulfureuses paroles,
Théâtre Le Compositions aux mille facettes et façons,
Qui font l’effet de rasades de vitriol.

C’est la solitude bercée par la musique
Inscrite sur portée de larmes alcooliques
Qui, au « Petit Chien », nous rend l’âme bucolique.
Gainsbourg, l’intime des débuts, mélancolique,
En un devenir qui se construit, se raconte,
Compte ses déboires, ses histoires et ses contes.

Stéphane y imprime sa marque de fabrique,
Sans parodier Serge, ce serait trop pratique.
A travers l’écran de fumée, pas de panique,
Embarquons vite pour un voyage authentique …
Vers Mars en Deux-mille-dix-huit, à « L’Archipel »
Où les anecdotes se ramassent à la pelle.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 
Poster un commentaire

Publié par le 20 février 2018 dans 3 Envie de théâtre

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.