RSS

« Mémoires d’Hadrien ». D’après l’œuvre de Marguerite Yourcenar et Antinoüs de Fernando Pessoa. Texte, Mise en scène Jean Pétrement. Par la « Compagnie Bacchus ». (Avignon, 22-07-2017, 15h20) +

22 Juil

On naît où l’on « porte un regard intelligent »
« Sur soi, pour la première fois ». C’est négligeant,
Voire dangereux, que de penser autrement.
L’empereur Hadrien, allias Jean Pétrement,
Dresse le bilan de sa vie presque passée,
Passe tout en revue avant de trépasser.

Puis, « tâchons d’entrer dans la mort les yeux ouverts ».
« Construire, c’est collaborer avec la terre » ;
Malgré l’œuvre de réformes, « tout reste à faire » …
Et, chercher la liberté plus que la puissance »,
Cela devrait constituer la prime essence.
« Toutes les sagesses sont nécessaires au monde ».
Les sujets primordiaux de discussions abondent.

Il veut « améliorer la condition humaine »,
Défend ses idées dans la douleur et la peine,
Parle de guerre et de projets de paix sans haine ;
S’insurge contre l’esclavage et « le viol légal »
Sans le consentement féminin, mais marital.

Il disserte sur la liberté et sur Dieu,
Sur la justice et le pouvoir qui rend odieux.
« Théâtre Corps Saints », le « mystère des dieux hante »
Hadrien qui « meurt sans renoncer » et qui tente
Une dernière fois de combler sa mémoire
« Sans trous de conscience », ni plus aucun espoir.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.