RSS

« Les Fils de la Terre ». D’après le documentaire d’Edouard Bergeon. Adaptation, Mise en scène Elise Noiraud. Par « Arbre Compagnie ». (Avignon, 14-07-2017, 18h50) +

14 Juil

« Un monde où en héritage on reçoit des fermes »
« Et aussi des dettes » … Être agriculteur enferme
Dans un cercle infernal de travail sans repos,
« Sept jours sur sept et vingt-quatre heures sur vingt-quatre »,
Afin de s’occuper de l’immense troupeau.
On n’y arrive pas, même plié en quatre,
Mais, de toutes façons, il faut toujours se battre.

Une affaire de famille
Où les intrigues fourmillent
Pour échapper aux corvées,
Mais il ne faut pas rêver !

« On a gagné le droit de crever dans six mois » …
Ou de trouver l’argent pour défendre nos droits.
Au « Théâtre des Lucioles »,
L’exploitation agricole
Court le plus grand des dangers.
Cela peut-il s’arranger ?

Aux « Lucioles » on est reçu comme coq en pâte,
Emblème de l’exposition qui nous épate
Et qui fait la couverture de leur programme,
Dans un mélange de couleurs à ravir l’âme.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.