RSS

« Le Tango des étoiles errantes ». Théâtre musical. Mise en scène Isabelle Starkier. Avec Judith Maian, Alain Territo. (Avignon, 05-07-2017, 21h45) +

05 Juil

Le tango vit, dans un mouvement éperdu,
Dans « L’immobilité de l’instant suspendu ».
Il vibre de la souffrance bien contenue.
Sa magie passionnée est partout reconnue.
« Je suis l’amour de l’homme et de la femme », à nu,
Exacerbant les sentiments sans retenue.

Dans le « Verger de Al Andalus » il fleurit
Et en merveilleux fruit rouge il s’épanouit.
Traînant sa douleur vivace il s’évanouit,
Laissant dans son sillage des pleurs et des ris.

Quand le tango croise la « musique klezmer »
Et « l’âme du yiddish », il se charge d’amères
Sonorités qui franchissent toutes les mers.
« Comment être à la fois soi et puis son contraire »,
« Le bien, le mal « des camps, de façon arbitraire.
Contrebasse et bandonéon les feront taire.
« Tango de tous les ghettos » et de tous les airs
Qui se dansent et qui enchantent Buenos Aires.

Et « le tango danse les naufragés du monde »
« Qui ont perdu leur âme » au cours de cette ronde.
A ses lois, on ne peut qu’à peine se soustraire ;
On se serre l’être à deux, pour faire la paire,
Glissant sur ses lettres de noblesse en enfer.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s