RSS

« L’Illetric ». Texte, Mise en scène Moreau. Avec Anne-Laure Sanchez. Festival de caves, douzième édition. (15-06-2017, 20h00) +-

15 Juin

Attention, pas de panique !
Naissance de « L’Illetric »
Sous des faisceaux électriques.
Commence l’apprentissage de l’écriture
Quand viennent les pensées à travers la lecture.
Dans l’impossible déchiffrage des rayures
D’encre, les lettres ne semblent que des griffures
Dont le sens incertain reste lointain, obscur.

On reste égarés dans les profonds souterrains,
Dans une cave où les mots heurtent les parpaings.
Les phrases hachées suintent des murs dégoulinant
De sens pratique issu du métropolitain.
Par saccades elles arrivent en wagons pleins
De réflexions qui voyagent par points communs,
Bercés de rythmes particuliers, lancinants.
Narration de l’ennui d’une fuite en avant
Dont le corps se fige dans le petit matin.

Alors s’accélère le flot
Dans une succession de mots
Qui se bousculent aux portillons
Et se changent en postillons
Chargés de lourdes impressions.
Il découvre et prend possession
Des lignes donnant le frisson.

« Je vois ma fêlure en éclat sur ton visage »,
Dit l’homme en pensant à celle qui l’envisage.
Et lorsque la vérité lui saute au visage,
La réalité le pénètre d’une rage …
Comment faire pour prendre un nouveau virage,
Lorsqu’un amour surgit à l’ombre d’un passage ?

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s