RSS

« Radieuse Vermine ». De Philip Ridley. Traduction, Adaptation Louis Bernard. Mise en scène David Mercatali. (18-05-2017, 20h30) +

18 Mai

Titre lumineux, grouillant de contradictions,
Qui laisse la part belle à l’imagination.
Un vide qui se meuble de leurs ambitions
Pour « une maison de rêve » en « rénovation ».

Si derrière leur bonheur se cache un mystère,
C’est qu’il y a de l’électricité dans l’air.
Finis les problèmes de surpopulation
Quand on recrée un système de sélection.
La vie est un cadeau qui se transforme en or
Pourvu qu’on en détourne le cours du dehors …

Au « Théâtre des Mathurins », la solution
Fleurit entre les pavés en démolition
Pour s’épanouir
Au « Chêne Noir »
Et s’évanouir
Piquant l’histoire
Au suspense aiguisé
Qui va dépayser.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s