RSS

« Le Bal », d’Irène Némirovsky. Adaptation, Mise en scène Virginie Lemoine. (Avignon, 21-07-2016, 14h35) ++ (Paris, 25-04-2017, 19h00) ++

25 Avr

Un intérieur cossu
Où la bourgeoisie pue
De toute l’arrogance
Et de l’impertinence
De leur insignifiance.

« Appartement doré »
Pour se faire adorer.
Nombreux tableaux de Maîtres
Pour le laisser-paraître.

Des parvenus, nouveaux riches grossiers, incultes » …
Dans une pièce de boulevard qui exulte.
Écrite en mille-neuf-cent-trente elle dénonce
Les faux-semblants, cinglants comme un coup de semonce,
Prélude aux divers événements qui s’annoncent,
Sertis de vérités criantes qu’ils énoncent.

Peinture des méfaits,
Pittoresque à souhait.
Quand le vernis s’effrite,
C’est alors qu’on se fritte.

Scènes basées sur d’irrésistibles mimiques
Qui valent tous les discours quand ça se complique.
De la belle ouvrage, finement travaillée,
Où tout une époque se voit déshabillée
Et, dans les moindres recoins de l’âme, fouillée.

Que ce soit « Théâtre La Luna » d’Avignon,
Ou « Théâtre Rive Gauche » en ébullition,
C’est une vue rétrospective capitale
Qui pousse et déboule en fine lame fatale.
Un collier de mots sur sautoir original,
Biface, cousu main, avec du double sens,
Surtout quand il blesse profondément l’enfance.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s