RSS

« Le Mariage forcé de George Dandin ». D’après Molière. Adaptation, Mise en scène Matthias Fortune Droulers, Ivan Herbez. Par la compagnie « Le Homard Bleu ». (18-12-2016, 15h30) +

18 Déc

Les entremêlant de façon très harmonieuse,
L’adaptation des deux pièces est ingénieuse.
La transposition en époque peu glorieuse,
A New-York, krach boursier, atmosphère fumeuse,
Sur fond de Charleston, de reliques pompeuses,
Se danse et se saute en gestuelle furieuse.
Le résultat est une sympathique osmose
Où tous les caractères, tour à tour, s’imposent
Jusqu’à l’éclatement où ils se décomposent.

C’est l’éternelle farce du mari berné
Par une demoiselle ruinée mais bien née.
Ceux de la haute, « notre bien seul ils épousent »,
Il n’y a aucune raison qu’on les jalouse.
Mise en scène à la « Chaplin », quelques coupes franches
Dans une création aux gags en avalanche.
Le découpage est réalisé avec tact,
L’esprit de Molière demeure donc intact.

« Ciné Treize-Théâtre », puis en Avignon,
On retrouvera cette jeune formation
Qui a étudié la puissance du pognon
Sur les esprits, ruinant espoirs et transactions.
Dynamisme et énergie servent les actions
Déroulant leur cortège de fausses passions.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s