RSS

« Le Chien ». D’Eric-Emmanuel Schmitt. Mise en scène M.F. et J.C. Broche. Par la « Compagnie Roseau Théâtre ». (17-12-2016, 15h00) +

17 Déc

« Le Chien », complément du Médecin de campagne,
Ne le quitte jamais et partout l’accompagne,
Que ce soit à « L’espace Roseau-Teinturiers »
Ou « Théâtre Rive Gauche » où ils sont liés.

« Si les Hommes ont la naïveté de croire en Dieu »,
« Les Chiens », eux, ont la naïveté de croire en l’Homme ».
Cette fusion avec l’animal a, en somme,
Quelque vérité qui tient du « miraculeux ».
C’est aux côtés de son chien Argos, le fidèle,
Que va s’humaniser le sombre Samuel.

Camp de concentration,
Suite aux dénonciations,
Et la vie qui bascule,
Mélangeant le recul
Au manque d’avenir
D’un jeune homme à flétrir.
Le chien va convertir
Cette pensée stagnante
De façon souriante.

Ce récit à deux voix nous trotte dans la tête,
Ranimant l’espoir sur les débris que l’on jette.
Le chemin parcouru pour réapprendre à vivre
S’éclaire dans les dernières pages que livre
Le vieil homme, quand il entrouvre l’épais voile
Pour qu’apparaisse enfin la véritable étoile …

Celle tapie au fond des yeux de l’orphelin
Face à la détresse des jours sans lendemain
Où le cœur se ferme, se protégeant d’humains
Dont l’âme ne vaut guère plus d’un fifrelin.
Une histoire contée en lignes parallèles
Dont le cours s’achève en métaphores très belles.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s