RSS

« Le Cid ». Tragi-comédie de Pierre Corneille. Mise en scène Jean-Philippe Daguerre. Direction musicale, Violon Petr Ruzicka. Par la compagnie « Le Grenier de Babouchka ». (15-12-2016, 20h45) ++++

15 Déc

Il y a bien longtemps que je n’avais vécu
Une version du « Cid » qui m’ait tant convaincue.
Tout est époustouflant et à sa juste place.
Aucune fausse note qui rompe la grâce
Qui se répand au « Théâtre du Ranelagh »
Afin de nous surprendre à chaque coup de dague.

Entre Chimène et Rodrigue, la passe d’arme
Nous met au parfum pour cet échange de charme
Et l’on sait d’emblée que la représentation
Sera enjouée et pleine de séduction.
Chacun des alexandrins fond sur notre cœur,
Admirablement distillés avec ferveur.

Une unité de couleurs pour un dégradé
De rouges flamboyants ou graves, bien guidés
De main de maître, pour imposer le respect,
Servir les vers de Corneille et tous les aspects
Que la virevoltante mise en scène met
En valeur, et notre plus grand plaisir permet.

Système de distribution en alternance
Qui peut faire valoir toute la différence
Pour atteindre un sommet de belle connivence;
Ce soir, ce fut sous le signe de l’excellence.
Originalité de l’interprétation
Qui illumine les tirades d’exception.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 15 décembre 2016 dans 3 Envie de théâtre

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s