RSS

« Faust ». De Goethe. Traduction Gérard de Nerval. Adaptation, Mise en scène Ronan Rivière. Composition musicale Léon Bailly. Par le « Collectif Voix des Plumes ». (15-12-2016, 19h00) +

15 Déc

Méphisto, le sang du pacte sur son papier,
« Secoue les âmes jusqu’au jugement dernier ».
Plus la sagesse du Professeur Faust fut grande,
Plus douloureuse est la chute qu’il appréhende.

Une version simplifiée de l’inexplicable
Conduite, fuite en avant vers l’intolérable ;
« Chemin vers l’inaccessible, l’impénétrable »
Qui secoue les vies et les rend insoutenables.

Au « Ranelagh », on grimpe tous les échelons
De praticables qui se resserrent en prisons.
En proie à la folie, inspirée du démon,
Ils se précipitent en un abîme sans fond.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 15 décembre 2016 dans 3 Envie de théâtre

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s