RSS

« Piano Furioso, Opus 2 ». De et avec Gilles Ramade. Co-écriture, Mise en scène Jérémy Ferrari. (Avignon, 24-07-2016, 14h20) ++

24 Juil

Gilles Ramade
Nous fait l’aubade.
D’un esprit fin, il cuisine divinement
Les clefs de sol qu’il nous sert harmonieusement.
Avec amour, sa superbe lettre à Elise,
Le côté conventionnel, élégamment, brise.

On est accro à son ragoût de très bon goût
Sans accroc. On reste accroché à son bagout.
C’est furieusement bon ce qu’il nous interprète
Quand, avec son piano, il part à la conquête
De nos cœurs qu’il ne cesse de mettre à la fête.

Il nous offre un régal étoilé de grand chef
Qui mijote en toute humilité, derechef.
La musique, c’est « le discours d’un homme libre »
Qui nous laisse en suspens son secret équilibre
Parfait entre classique et rêve d’évasion.
Tous ses cocktails arrivent en une livraison
De nouveaux arrangements dans « Le Pandora »
Où, note après note, son jeu éblouira.

Vivant concert débordant d’imagination,
Dirigé avec dextérité et passion
Au fur et à mesure que les gags surgissent
Dans la chaude ambiance où son grand humour se glisse.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.