RSS

« Hair, Le Concert ». D’après la Comédie musicale Rock. Mise en scène Nicolas Bigards. Par la « Compagnie Demi Mondaine ». (Avignon, 20-07-2016, 22h45) +

20 Juil

Version light où on ne grimpe pas au rideau
Pour en redescendre nu comme un vermisseau
Frémissant de la voix emplie des trémolos
De Julien Clerc à peine sorti du berceau.

La provocation remplace la mise à nu
Et propose une vision bien plus satanique
Que celle Peace and Love des années perdues ;
La paix, la liberté, deviennent électriques.

Sous le multiple signe de l’interdiction,
Écorchés vifs de l’ancienne génération,
Ils se réveillent à la liberté naissante
Et nous le font savoir de façon fracassante.

Le grand « Gymnase du Collège de la Salle »
Vole en éclats de décibels qui s’y installent
Au détriment de leurs capacités vocales,
Tant les oreilles sont saturées d’infernales
Montées en puissance quand la sono s’emballe.

Cependant, la mise en scène est intéressante
Et a su recentrer l’action autour de voix
Qui s’affirment avec une belle aisance et joie.
Troupe homogène à la fois sage et délirante
Où dix interprètes à tue-tête jouent et chantent.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s