RSS

« Les Galets de la mer. Louise Ackermann, Femme révoltée ! » Adaptation, Mise en scène, Jeu, Caroline Rainette. Par la « Compagnie Etincelle ». (Avignon, 15-07-2016, 11h55) +

15 Juil

La mer charrie les débris de son cœur fidèle
A ses convictions qu’elle rédige avec zèle.
Elle pose sa solitude sur sa feuille
Griffonnée de ses réflexions qu’elle recueille.
« Poète, éprise de liberté », elle effeuille
Les mâles arguties, dissèque leurs écueils.

« Opérer la cataracte intellectuelle »
De ceux qui ne perçoivent pas les étincelles
Et brillantes reparties de la gent femelle.
Louise Ackermann, intelligente et rebelle
Prend la parole et en essaime des parcelles
Philosophiques qui, sur son siècle, ruissellent.

« Nos écrits sont comme les galets de la mer »,
Roulés pour que les solitudes s’agglomèrent
Jusqu’à l’œuvre finale qui en nous réclame
Que « l’artiste voit la nature avec son âme »,
Avant que son regard, pour elle, ne s’enflamme.

« Théâtre des Barriques », c’est la liberté
Qu’elle incarne en une écriture culottée.
« Écrire, pour une femme, c’est se décolleter »
Jusqu’au fond de soi pour que surgissent des vérités
Qui seront présentées au « Théâtre-Théo »
D’octobre à décembre en l’an seize ; c’est bientôt !

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s