RSS

« Louise Michel, La Louve ». Pièce d’Alain Duprat. Mise en scène Emmanuel Desgrées du Loû. Avec Clémentine Stepanoff. (Avignon, 08-07-2016, 20h45) +-

08 Juil

La véhémente « louve » Louise Michel
Se justifie auprès de ceux qui l’interpellent.
Elle sort ses griffes contre qui la harcèle.
La « militante rouge »,
« Théâtre Chapeau Rouge »,
Argumente et soutient brillamment le regard.
L’actrice, grandiloquente dans la bagarre,
Surjoue un peu trop pour la crédibilité
Des propos défendus avec intensité.

Après trois années à Saint-Lazare en prison,
Elle n’a rien perdu en verve et en passion.
Pour du pain, elle attaque une boulangerie
Et n’accepte, que le peuple, pour seul jury.

Celle qu’on appelait « la louve sanguinaire »
Ou « la vierge rouge », sans autre commentaire,
Effraya par sa vocation égalitaire
Et son acharnement à vaincre la misère.

« De rouges œillets tout en fleurs »
Ornent les tombes de douleur,
Plaquant des couronnes de pleurs
Au visage des déserteurs.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s