RSS

« La Religieuse ». D’après Denis Diderot. Adaptation Gaële Boghossian. Mise en scène, Vidéo Paulo Correia. Avec Noémie Bianco, Gaële Boghossian. (Avignon, 05-07-2016, 13h15) +++

05 Juil

Un cachot cachant à peine le désespoir
De Suzanne, victime de faute expiatoire
Commise avant sa naissance et qui la fait choir
Dans la cage
Au grillage
Privant d’avenir cette enfant sans héritage.

Une mise en scène charnelle
Pour une approche sensuelle
Masquant un « malheur éternel ».
« Chaînes de fer » et barreaux noirs
Cerclent la scène au « Chêne Noir »,
Dans un long combat sans victoire.

C’est un pamphlet d’une puissance redoutable
Qu’illustre un montage-vidéo décryptable,
Servi par deux porte-paroles remarquables.
Dans un jeu emprunt d’une fine intelligence
Où elle campe chaque rôle avec aisance,
La Supérieure au double-jeu est admirable.

Les costumes, d’une élégance raffinée,
Laissent éclater une noire sobriété
Où le blanc et le gris ajoutent à la beauté
Du chatoiement qui déchire le cœur peiné.
Une coupe qui souligne les mouvements
Et s’accroche à notre regard, éperdument.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s