RSS

« Les Fureurs d’Ostrowsky ». Délire mythologique. Texte Gilles Ostrowsky, Jean-Michel Rabeux. Interprétation Gilles Ostrowsky. (17-04-2016, 20h30) +

17 Avr

Quand Ostrowsky se venge,
Ses vraies fureurs dérangent
L’ordre établi qui range
Chaque roi sans mélange.
Assoiffés de sang, les uns les autres se mangent
Dans d’incestueux festins que la sauce arrange.

On voit que la légende n’a pas pris de ride
Quand il raconte la famille des Atrides.
Son gros débit de mitraillette nous déride,
Tandis qu’à coups de hache, les corps, il évide.

Et Oreste achève la furie animale ;
Il trempe son épée dans le sang familial »,
« Ce qui le rend complètement fou », anormal …
C’est la lutte finale
Avec arme légale
Et dérision fatale.

Du « Théâtre de Belleville » au « Gilgamesh »,
Un joyeux bain de sang éclabousse les mèches
Des coiffes qui virevoltent dans tous les sens.
Un « délire mythologique » dont l’essence
Est dans le rire humoristique d’indécence
Face aux dieux qui régissent toutes les offenses.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s