RSS

« Marcelle et Marcel ». Texte, Mise en scène Marc Delaruelle. Avec Claude Mailhon, Patrice Ricci. Par la « Compagnie de l’Horizon ». (10-04-2016, 16h30) +++

10 Avr

« De plus en plus de temps … de plus en plus de fard »,
C’est ce dont les comédiens vieillissants se parent.
Deux interprètes, de grande classe, s’emparent
D’excellentes réflexions sur la vie qui part
Et sur le théâtre où filent les faire-part.
Texte fort bien composé, direct, blague à part.

Chaque œil façonne le regard,
Sortant l’essentiel du placard.
« Le droit, c’est celui du bonheur » …
Le gauche, celui du malheur.

« Où est mon maquillage ? »
« Où est mon personnage ? »
C’est en prenant de l’âge
Que survient le naufrage
Des rides qui ravagent
Et brouillent le visage.
Amorçant le virage
Sans aucun rattrapage,
On se met hors d’usage
Malgré le lessivage
Des mots de ramonage.

« J’ai l’impression de regarder un champ de ruines »,
Dit Marcel en scrutant son visage qui bruine
Sous le relâchement des souvenirs qui minent
Et creusent des sillons malgré les vitamines.

« L’âge n’a plus d’appétit », dit-il dépassé,
« Il se contente de digérer le temps passé ».
« Cette force en nous qui veut rester dans la lumière »,
Au « Guichet Montparnasse », les acteurs, elle éclaire.
Tout au fond d’eux, elle brille pour mieux nous plaire !

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 10 avril 2016 dans 3 Envie de théâtre

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s