RSS

« Valentina-Tchernobyl, née pour l’amour ». D’après la supplication de Svetlana Alexievitch. Mise en scène Laure Roussel. Avec Coralie Emilion-Languille. (06-04-2016, 19h00) +++

06 Avr

« Théâtre La Manufacture des Abbesses »,
Une femme, de rouge et noir vêtue, s’adresse
A nos consciences et son témoignage confesse
Le long et douloureux martyre
Que son époux a dû subir.

Un récit poignant, superbement incarné.
Une déclaration d’amour à l’homme aimé
Malgré la difformité du corps abîmé.
A Tchernobyl, la maladie s’est acharnée
Sur tous les êtres de plus en plus décharnés.

La comédienne fait vivre le lent calvaire
Causé par la contamination planétaire.
Ils ont constaté que longtemps « après leur mort »,
Les victimes de Tchernobyl « luisent encore ».

Elle est « L’épouse de l’un des liquidateurs »,
Elle relate avec sobriété l’horreur.
Cancer de la thyroïde et déformation
De ces visages qui trahissent l’émotion.

A en perdre la vue, le goût et l’odorat,
Ils sont exilés comme de vulgaires rats.
Seul, l’amour de leur femme, leur épargnera
La sensation d’être exclu, mis au débarras.

Que ça finisse vite, c’était le souhait
Des équipes soignantes qui ne supportaient
Plus leurs souffrances et la vision d’horribles plaies.
Pouvoir tendre un voile sur les monstrueux faits.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :