RSS

« Sérénades ». Théâtre musical de et mis en scène par Ninon Brétécher. Livret Arnaud Cathrine. Avec Anna Mouglalis, Vincent Artaud. (07-10-2015, 19h30) +

07 Oct

Le plaisir est dans l’attente
Et, tout au bout du conte,
L’assouvir dans la tente,
Est-ce que cela compte ?
Si c’est le rêve qui tente
Et que l’action mécontente,
La chimère déroutante
Prend une forme inquiétante.

Magie sauvage et brûlante
Vue par une nuit ardente.
Sérénade moderne
D’une aubade un peu terne.
La fragilité latente
S’installe de façon lente.

Électricité dans l’air
Pour des paroles en l’air
Qui grimpent vers la lumière,
Défiant de trop lourds mystères.

Sans recherche de grands mots,
On suit son tourment, ses maux.
Profondément éraillée,
Voix déchirée, dans l’écho
Que vers lui elle relance,
On partage la souffrance
Qu’elle exprime avec aisance.
Existence déraillée
Pour une voie déroutée.
Du doux objet, dégoûtée,
Elle veut se détourner
Mais ne peut se résigner,
Bien que l’âme égratignée,
A soudain l’abandonner.

Sa passion roule et nous hante,
Se perd dans la vie absente.
Peu à peu la tension monte
Tandis que l’ombre elle affronte
Et que son être surmonte,
Ou pas, sa douleur sans honte
Qui, au « Théâtre Monfort » ,
Se dit et se chante fort,
Sans le moindre réconfort.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 
Poster un commentaire

Publié par le 7 octobre 2015 dans 3 Envie de théâtre

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s