RSS

« Harpa Diva. Pas de deux pour harpe et comédienne ». Création originale Alexandra Luiceanu, harpiste. Avec aussi Cléo Sénia. (30-09-2015, 19h45) ++

30 Sep

La harpe éclate en sonorités d’infinie
Complexité qui nous ouvre le Paradis
D’une musicalité qui se définit
Par l’enchantement de ses pures mélodies.

On ne pouvait rêver mieux, pour accompagner
La somptueuse irréelle Maria Callas,
Évoquer, de sa voix, l’incomparable grâce,
Que ces notes ciselées qui montent gagner
Le fond de notre cœur qui lui est dévoué.

La comédienne peut ainsi y déployer
Le récit de quelques souvenirs dévoilés.
Mise à nu de passions joliment dépliées,
Parsemées de pétales de roses envolés.

Des extraits de grandes œuvres sont proposés
Au « Théâtre Essaïon », afin d’y composer
Un récital de morceaux, savamment choisis,
Où paroles et notes s’enlacent, saisies
Dans l’intimité de deux vies recomposées.

On en reste muet comme une carpe.
On plonge corps et âme dans la harpe,
Pour se l’approprier sans qu’elle nous écharpe,
Et l’envie folle de lui nouer une écharpe.

« Si la harpe s’arrête de jouer, je disparais »,
Dit l’actrice et cela sonne si profondément vrai
Qu’on ne peut les dissocier devant tant d’attraits
Qui se répondent suavement trait pour trait.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s