RSS

« Primo Levi et Ferdinando Camon : Conversations, ou le voyage d’Ulysse ». Adaptation, Interprétation Eric Cénat, Gérard Cherki. Adaptation, Mise en scène Dominique Lurcel. (Avignon, 24-07-2015, 11h00) +

24 Juil

Bien à l’abri, au « Théâtre du Roi René »,
L’Histoire se précipite et soudain renaît.
Conversations qui plongent dans un état double,
Figé « Au centre d’un néant grisâtre et trouble ».
Les « Passeurs de Mémoires » passent tout au crible
Dans un échange courageux, fort et terrible.

Curiosité (de l’autre) qui exclut la haine,
Dans un curieux échange qui tient en haleine.
S’ensuit une analyse précise et fine
D’une « folie méthodique » qui extermine
Et fait disparaître ceux qui n’ont pas la mine
Qu’une « fureur séculaire » détermine.

Un thème récurrent et toujours d’actualité :
« Expier la faute d’être né, la faute d’exister ».
« Ceux qui savaient se taisaient ».
« Ceux qui ne savaient pas avaient »
« Peur de poser des questions » …
Point final d’interrogations.

Revient « L’Histoire comme une immense névrose »
Contagion « Transmise à la foule par osmose ».
Primo Levi tente à faire la part des choses
Avec la lucidité du recul qui dose
Les explications, mais sans faire d’overdose.
Revivre la démence collective on n’ose.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s