RSS

« La Mémoire des Serpillères ». De Matéi Visniec. Mise en scène Victor Quezada-Perez. Mise en clown « Compagnie Umbral ». (Avignon, 23-07-2015, 12h15) +

23 Juil

« Présence Pasteur », ils nettoient notre moral.
La « liste d’horreurs, petit déjeuner mental »,
Nourrit les esprits de façon originale
Et constitue l’alimentation générale.

Guerres fratricides vues en mode clownesque
Par des pantins qui ne comprennent rien, ou presque,
Et dont le seul mode d’expression, de vision,
Réside dans les chaînes de télévision.

Des tirs nourris, de copieux échanges de balles ;
Vente d’armes, troc d’objets de mort pour que dalle.
C’est le règne des rats, ces « poubelles vivantes »
Bouffant les mots de la mémoire chancelante.

Quand l’homme, champion de la destruction humaine,
Se précipite sur tout ce qui se démène,
C’est un vaste terrain d’ordures militaires
Visité par les « journalistes, serpillères »
« De l’humanité », qui grattent, rongent et déterrent
Les sujets enfouis dans les veines de la terre.

Cours de manipulation de l’information,
Puissance des rats grignotant nos réflexions.
Mort d’un journaliste tué par le dégoût,
L’âme disparaissant dans les bouches d’égout.

« Autour des droits de l’Homme à mourir dignement »,
Ce spectacle est un montage plutôt cinglant
Qui questionne et déstabilise amèrement.
Il se veut un témoignage fort et sanglant.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

 
%d blogueurs aiment cette page :