RSS

« Le Frichti de Fatou ». De et par Faïza Kaddour. Contrebasse et violoncelle Agnès Doherty. Mise en scène Jean-François Toulouse. Par la « Compagnie Tombés du ciel ». (Avignon, 18-07-2015, 19h40) ++

18 Juil

Au « Théâtre Présence Pasteur »,
On apprend à ne plus avoir peur,
A rompre le silence,
Dénoncer les offenses.

« Le Frichti de Fatou »
Touche vraiment à tout,
Aux choses cachées, que l’on ne dit pas,
A la vie esquintée jusqu’au trépas ;
Puis à l’obéissance absolue au papa,
A l’interdiction d’écarts et de tous faux pas.

« Le Frichti de Fatou »
Fait mouche à tous les coups.
« Réponse sexuelle »
Aux « zones érogènes »,
Rapport consensuel,
Leçon donnée sans gêne.

« Le Frichti de Fatou »
S’attaque aux grands tabous.
« Jouissons sans entraves »,
Mais pas en fond de cave.
Quand les maris sont caves,
Que sur les femmes ils frappent,
Que sans relâche ils tapent
Celles qui se rebiffent,
Les traitant en bourre-pif,
De la vie, on les biffe.

Pour une fille … entre cimetière et cuisine,
Voilà le chemin tout tracé qu’on lui destine.
C’est tout naturel que sur scène elle cuisine
Les préjugés et les faux-semblants qui tout ruinent
Et qu’elle nous serve un plat garni qui débine
L’hypocrisie qui lui déchire la poitrine.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s