RSS

« Le Cercle de Craie Caucasien ». De Bertolt Brecht. Mise en scène François Ha Van. Par la « Compagnie Le Vélo Volé ». (Avignon, 06-07-2015, 14h10) ++

06 Juil

« Rien n’appartient à personne depuis toujours » …
Une phrase à méditer dans toutes les cours.
« Quand la maison d’un grand s’écroule »,
« Bien des petits sont écrasés ».
Quand le sang, par la guerre, coule,
L’humanité est méprisée.

« Comme les lunes passaient, l’enfant grandissait ».
Tandis que la concupiscence s’installait,
La parodie de justice encore gagnait.
« Espace Roseau », la ville pliait, brûlait.

Géorgie,
Où l’or gît
Sous l’orgie.
Bertolt Brecht réagit,
« Le Cercle » s’élargit
Autour des lois régies
Par l’Homme-Marionnette
Et sa vision pas nette.

Douze acteurs et marionnettes occupent l’espace,
Violoncelle et contrebasse y tiennent leur place.
Un spectacle où les ronds de craie laissent des traces
Afin que la mémoire des morts ne s’efface.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s