RSS

« Kiki, le Montparnasse des Années Folles ». Fantaisie musicale d’Hervé Devolder. Avec Milena Marinelli. Au piano Ariane Cadier. (20-06-2015, 16h00) ++

20 Juin

Elle « inspirait tous les pinceaux de Montparnasse »,
« Kiki, l’égérie de l’école de Paris ».
Prétexte à un défilé de peintres connus,
Ce texte, morceau de bravoure méconnu,
Fait qu’au « Théâtre de la Huchette » on refasse
Une incursion et un bref rappel de sa vie.

« Le Paris des Années Folles »
Perd une de ses idoles
Quand « Kiki de Montparnasse »
S’éteint, noyée dans la masse,
Dépourvue, dans la mélasse.

« Kiki de Montparnasse »
Dans nos cœurs se prélasse. Sa jolie voix enlace
L’esprit qui se délasse.
Alice ~ Aliki ~ Kiki,
C’est ainsi son nom se fit.

La belle ingénue
Pose toute nue
Pour des inconnus
Qui seront connus.

Kiki la sulfureuse,
A la main bien heureuse,
Devient une vedette
Qui peint des silhouettes.

Quant à son interprète,
Son brillant jeu, lui prête.
Un beau timbre de voix,
Intéressant, ma foi,
Fait de ce spectacle
Un petit miracle.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s