RSS

« Teruel ». Musique-Danse-Théâtre-Vidéo. D’après le livre « Rhône Saga » de Pierre Imhasly. Par la « Compagnie Interface ». (23-12-2014, 21h30) +

23 Déc

Danse, comme une atteinte profonde de l’être …
Qui, dans toutes les parcelles du corps, pénètre
Pour exacerber le ressenti du paraître,
Rehaussé de l’animalité du mal-être.

« J’ai donné ma peau »,
A dit le taureau,
« L’air empli de plaies et de cicatrices »,
C’est ainsi qu’ont lieu tous les sacrifices.

Dans un immense champ de pierres autour des morts,
C’est la valse « thermonucléaire » des corps
Qui s’affrontent dans une lutte charnelle
Pour réinventer la passion éternelle
Mâtinée de domination sexuelle.

« Le sexe de la femme tient le souffle de l’homme »
Et en contrôle les pulsations de métronome ;
Offrande violente dans une moisson de sable
Où la vision qu’on a de la femme est exécrable.

Quand le taureau s’écroule dans la terre glaise,
Il l’éclabousse du sang du dernier malaise.
Dans la tauromachie, seul « le taureau est sincère ».
« L’arène vibre de plaisir » quand, dans « la lumière »,
S’auréole le taureau, tombé dans la poussière.

Car « la corrida, c’est un drame et une fête »
Où les spectateurs s’enivrent et perdent la tête.
Le Théâtre « Laboratoire de Paris »
En fait une description pleine de furie,
Démesurée, laissant quelque peu ahuri.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s