RSS

« Dialogues d’Exilés », de Bertolt Brecht. Théâtre musical par « La Compagnie du Berger ». Mise en scène Olivier Mellor. (Avignon, 25-07-2014, 14h15) +++++

25 Juil


« Présence Pasteur », un haut lieu de réflexion
Où l’Histoire nous rattrape avec émotion.
On traverse leur « nuit blanche » avec humour noir,
Dans un cabaret qui libère la parole.
L’actualité de leurs propos nous affole
Quand ils dissertent tout en se mettant à boire.

« L’ordre, voilà le secret de la victoire ».
Un spectacle qui réveille notre mémoire.
« Si ça ne saigne pas, ce n’est pas sérieux ».
Est-ce cela que l’Homme sait faire le mieux ?
C’est « avec son air de bœuf » qu’il les frappait,
Avec son air de bœuf qu’il les regardait.

Présence scénique et puissant réquisitoire
Dans de subtiles dialogues où le désespoir
Prend la forme de traits d’esprit d’une finesse
Pointue pour analyser les forces et faiblesses.

Piano, contrebasse, guitare et batterie
Accompagnent textes et chants de raillerie.
« L’homme vit de l’homme en le pillant »,
« Le torturant et le massacrant ».

la soif de liberté ne s’étanche
Que dans les cafés où ils se penchent
Sur les opinions dont ils débattent
Avant que le Reich ne les abatte.

Sous des dehors de fête,
Le dedans les inquiète.
Le monde explose et pète
Tout, jusqu’à la conquête.

« L’homme est un loup pour l’homme »,
Sans vergogne il dégomme.
La vie d’autrui il rogne,
Ne pensant qu’à sa trogne.

Tant qu’il y aura des hommes, « L’ordre régnera ».
« Ils n’auront pas besoin de penser pour tuer ».
L’obéissance leur fera tout effectuer
Et le sentiment de haine leur suffira.

La « race des seigneurs »
A avili les cœurs
Et semé la terreur
Pour récolter l’horreur.

Brecht servi avec une grande intelligence,
En coupes remplies, à ras bord, d’impertinence
A savourer entre deux gorgées d’élixir
D’exil savamment dosé, avec pertinence,
Pour comprendre le venin qui veut tout occire.

Commencer par « casser les lois de l’oppression »,
Peut-être est-ce demain que nous y parviendrons ?
Quand on aura « fermé les yeux de l’oppression »,
On ouvrira les nôtres sans appréhension.
Leur jeu est à la hauteur de leurs ambitions
Dans ce spectacle qui suscite les passions.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s