RSS

« Le Cabaret des Filles Difficiles ». Mise en scène Vanessa Sanchez. D’après une écriture collective des « Compagnie Étincelles et Arbre Compagnie ». (Avignon, 20-07-2014, 17h30) ++++

20 Juil


L’affiche du spectacle insuffle un vent nouveau
Où d’insolentes bulles explosent hors du tableau
Digne d’une toile de maître et c’est très beau.
Musclée et sculptée de tracés originaux,
Elle expose ses exploits sous un chapiteau.

De fins grisés verts
Aux formes lunaires
Renvoient la lumière
Ocre, rouge et orangée,
Sur personnages songés,
Dans des postures singées,
Révélant leur caractère
Affirmé, plein de mystère.

Laisser parler les femmes,
N’est pas un drame.
Mais « un coup de poignard »,
« D’un seul regard »,
Ternit réputations,
Met confusion,
Assassine l’espoir,
Jette au placard.

C’est « la goutte d’eau qui fait déborder la femme »,
Pour qu’elles s’expriment au Cabaret et enflamment
« L’Espace Roseau »
Par leurs bons propos
Où les quiproquos
Jouent sur les beaux mots.

Et si les rôles étaient inversés, qu’en penser ?
Quant aux blessures d’amour-propre, quand panser ?
Car « être une femme, c’est dur, c’est un combat »
Contre la misogynie et les vieux coups bas
Que l’éducation reçue ne peut mettre à bas.
C’est une lutte désespérée, insensée,
Qu’il faudra bien encourager et encenser.

La définition du féminisme est si vague
Qu’on y fait allusion à travers bien des blagues,
Tant son contenu fait peur à tous les machistes,
De tous sexes, rétrogrades et si passéistes.

Un véritable Cabaret intelligent
Où l’on dévoile son âme et ses sentiments,
Ses réflexions et son intimité vitale,
Sa prise de position contre les vandales
Considérant la femme comme arme fatale.
La dominer est, pour eux, légal et normal.

« Femme Solo, Écartelée ou à Demi »,
C’est complètement qu’elle assume ses envies
D’exister à part entière, sans compromis,
Désirant qu’on tienne compte de son avis.

C’est une mise en scène taillée sur mesure,
Avec la mise en lumière sur les coulisses
Du spectacle de la vie et sa démesure,
Où, l’étendard de la liberté, elle hisse.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s