RSS

« Chants d’Exil ». Textes et chansons Bertolt Brecht. Musique Kurt Weill. Par la « Compagnie Serge Barbuscia ». (Avignon, 19-07-2014, 17h20) ++

19 Juil


Le bandonéon, d’Allemagne en Argentine,
A parfois voyagé de façon clandestine.
De ses pérégrinations, naissent « Chants d’Exil »
Pour mieux combattre l’obscurantisme débile.

Le « service de l’oppression » brûle les livres ;
Femmes et enfants ne tarderont pas à suivre.
Le Reichstag en feu vomit sa haine et se livre
Aux pires exactions et déchéance humaine.

« Qui brûle des livres, fera brûler des hommes ».
« Le pays qui nous reçoit n’est pas un foyer »,
« C’est l’exil », ersatz de patrie, qu’ainsi on nomme.
A l’homme déraciné, on le fera payer.
La clairvoyance de Brecht lui a beaucoup coûté ;
C’est le fruit de ses réflexions que l’on a goûté !

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s