RSS

« Entretien d’un Philosophe avec la Maréchale de … » D’après l’œuvre de Denis Diderot. Par la « Compagnie Remue-Méninges ». (Avignon, 16-07-2014, 12h45) ++++

16 Juil


« Doux concert de flûtes de la postérité »,
Pour Diderot trépassé de l’autre côté
Où la Maréchale l’attend, pour discuter
D’encyclopédie et de Sainte-Trinité.

Au « Théâtre des Vents » souffle la liberté
D’une incursion dans les œuvres revisitées
Avec intelligence et en toute clarté.
Une langue et une élocution déliées
Dont les acteurs ont su se faire les alliés.

Passages cités, judicieusement choisis,
Avec goût, tout comme les costumes fleuris,
Superbement ajustés à la mise en scène
Révélant un coquet boudoir, où c’est, sans peine,
Que les échanges verbaux ou épistolaires,
En joutes oratoires, traitent des affaires.

Spectacle réfléchi
Qui donne très envie
De relire les écrits
De Diderot Denis,
Qu’on aimerait manuscrits,
Pour le plaisir de palper des réalités
Philosophiques bien mises à notre portée.

De fait, « Le premier pas vers la philosophie, »
« C’est l’incrédulité. De tout, on se méfie … »
De ces dialogues on ressort fébrile et conquis ;
Leur élégante et fine prestation ravit
Autant nos oreilles que nos yeux ébahis.

Béatrice Chaland / b.c.lerideaurouge
http://bclerideaurouge.free.fr
https://bclerideaurouge.wordpress.com
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s