RSS

« Victor ou les enfants au pouvoir ». Une pièce de Roger Vitrac. Mise en scène Léonie Pingeot. Par « La Comédie Framboise ». (Avignon, 13-07-2014, 15h20) +

13 Juil

En guise d’apéro,
C’est une soprano
Qui ouvre le banquet
Sur les vilains méfaits
Que Victor y commet.

Chant pour colorature
Et piano pour son tour.
Anniversaire autour
Duquel tout se fait jour
Et conduit à un four.

Dès l’âge de neuf ans,
L’enfant intelligent
Tire toutes ficelles
Et casse la vaisselle,
Toujours en complotant.

A force de caprices,
Il déclenche des drames.
Au secret il s’immisce
Pour faire du vacarme,
Brandissant toutes armes.

Le ballet des assiettes
S’entrechoque et cliquette
Sur la folie ambiante
Qui devient délirante
Dans sa danse haletante.

Un ballon de baudruche
Pour jouer à l’autruche
Qui se cache la tête,
Évitant les sornettes,
Mais cependant inquiète.

« Je fais pleurer ma mère »,
Dit Victor, fils unique.
Empli de vice inique,
Il fait pleurer son père.
C’est tendrement cynique.

Au « Théâtre Actuel »,
« Les enfants obstinés »
Changent les destinées,
Les rendant immortelles
Et drôlement cruelles.

Béatrice Chaland /b.c.lerideaurouge
https://bclerideaurouge.wordpress.com
http://bclerideaurouge.free.fr
Copyright BCLERIDEAUROUGE – tous droits réservés

Publicités
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s